AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  News ShiinuNews Shiinu  
Ouverture du forum ; « Rejoignez nous les p'tits loups on vous mangera pas ! »  .
Divertissement ; « Resultat du concours de la meilleur fiche ici ! »
Actualités ; « Lancement d'une intrigue, venez la commentez ici ! »

AuteurMessage


avatar



Messages : 75
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 24
Localisation : Le QG des Forces de l'Ordre


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ] Mar 15 Mar - 0:50

Drôle de Rencontre


    Belle matinée ? Non, absolument pas. On m'avait réveillé aux aurores dans ma chambre ( qui ressemble plus à une prison sans fenêtre ) et laissé aucun répit. Cette vie ... il était impossible de s'y faire, pas pour quelqu'un comme moi en tout cas. Ce régime militaire m'est vraiment insupportable. Exécuter les ordres, sans pouvoir dire le moindre mot, la moindre protestation. J'ai beau écrire ce que je veux sur mon petit bloc note, ils n'y font plus attention. J'ai donc arrêté ce petit manège et je me contente de me maintenir en vie, j'essaie de répondre un minimum à leur attentes sans faire de mal aux Rebelles. C'est assez compliqué, surtout avec cette puce qui surveille le moindre de mes mouvements, la moindre parole échangé ( pour vous dire, il n'y en a pas beaucoup, je ne peux plus parler ). Pourtant, il faut que j'accepte cette vie, le temps que quelqu'un puisse faire basculer mon existence. Cette personne je l'attends... encore et encore... j'y crois, sans vraiment y croire, parce que, je n'aime pas vraiment les faux espoirs, mais je ne peux pas cesser d'y croire. Je ne veux plus de cette vie, je n'en peu plus. Mais je crois assez en mon destin pour éviter de me donner la mort.
    Je me dis que je suis pas le pire de tous, j'ai encore toute ma mémoire, j'ai encore quelques temps libres. Oui, ils me laissent quelques permissions pour sortir, parce que, si je ne m'exerce plus sur ma magie, elle finit beaucoup moins puissante et ... s'ils m'arrêtent complètement, je finirais par la perdre. De toute façon, même s'ils ne m'autorisaient pas à sortir, je trouverais bien le moyen ( peut-être plus violent ) de sortir de ce trou qu'est ma "chambre".
    Bref, je vous parle, je suis pendant l'un des moments "quartier libre" où je peux m'entraîner. Je sais que si je vais en ville, avec le bruit, ils sauront. Alors, j'évite la ville et je préfère les endroits moins fréquenté.

    Aujourd'hui, ma destination était le Parc Fantôme, j'étais sûr de n'y croiser personne et je pourrais m'exercer librement. J'ai revêtu à ma grande habitude la fameuse tenue : jean et chemise ( quoi que, je portai aussi une écharpe, il y avait un peu de vent ).

    Arrivé à l'entrée du parc, je ne faisais pas trop attention à son allure, à quoi bon ? J'étais pas ici pour venir voir s'il la rumeur des fantômes étaient vraies. Je trouvai un endroit au sec où je posai mes fesses. Je respirai à grandes inspirations l'air frai qu'amenait le vent. Je fermai les yeux. D'un coup, je sentis la chaleur habituelle de mon pouvoir pénétrer en moi. Mon corps se recouvrit d'abord d'une boue visqueuse, puis de sable puis celui-ci durcit pour devenir de la terre, pure et dur. Quelle agréable sensation de retrouver son élément !
    Ouvrant les yeux je restai un moment sur place. Quelqu'un était là, j'en étais sûr. Je posais une main au sol, quelques secondes suffirent pour que le terrain autour de moi devienne aussi visqueux qu'un marécage.
    Peut-être les Forces de Police voulait m'anéantir ? Ou j'étais tombé par malchance sur une bande de Rebelles ?
    Je ne savais pas quelle solution était la meilleure, il ne valait mieux, ni l'une, ni l'autre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


♕ - Call me a little pink. ♥


Messages : 371
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 21
Localisation : BABY I'M YOURS <3


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ] Mar 15 Mar - 1:43

    Elle en rage la June, restait enfermée comme une simple chose. June n'est pas un objet c'est un être HUMAIN, chers con de flics. Dans ces moments-là, la Pink ressemble à une adolescente Racaille. Elle a une haine contre les flics semblable aux enfants de guetto. Je sais la comparaison n'est pas très ... Pas très voilà quoi. Mais en tout cas c'est dans cette état d'esprit que June sortit de la Pension Shiinu, très en colère donc. Le moindre courant d'air l'aurait mis dans une rogne sans précédent, surtout que la jeune fille était à deux doigts de baver comme un chien enragé tellement elle était en colère. Elle sortit donc en claquant la porte (?). Elle se précipita la tête basse dans une direction quelconque, dans le seule but de se vider la tête, elle cogna beaucoup de gens, elle ne s'excusa même pas, elle se contentait de jeter un regard noire à tout ceux qui osait lui reprocher quelques choses. Quand elle releva la tête, elle était entre l'état d'explosion d'un volcan & celui d'un être à demi psychopathe. C'est dans ce même état qu'elle poussa avec férocité la porte du Parc Fantôme, tellement fort d'ailleurs que la porte a bien failli lui revenir dans la tête. Heureusement, Pearl a des réflexes de winner, sans difficultés quelconques avant que la porte lui revienne en pleine poire elle fit un pont haut d'au moin 2 mètres. Après un atterrissage digne d'un ninja, elle reprit sa marche, errant entre les manèges comme un fantôme. D'ailleurs vous ai-je dit que la Beurberry a peur des fantômes ? Oui qu'elle drôle d'idée d'allée dans un parc fantômes alors. Mais vous savez elle ne sait pas encore que lieu est hantée, sinon elle saurait parti depuis longtemps, croyez moi bien. Revenons à nos moutons. Elle cogna dans plusieurs objets insignifiant, des poubelles, des bouts de manège, des bouts de planche dont la peinture était sérieusement amochée. Perdue dans ses pensées. Elle pensée à quoi ? Bonne question. Elle pensée à ces maudits policiers qui commençait à lui péter les couilles, à ces Rebels qui n'avait pas de plan pour agir, à Arthur, au clubs des Jaunes. Elle pensée à tout ça, elle était tellement perdue dans ses pensées qu'elle n'avait même pas réalisée qu'elle n'était pas seule.

    Elle se rendit compte qu'elle n'était pas seule, quand tout d'un coup la terre devient un mélange d'eau & de terre, de la boue quoi. Ni une, ni deux, son instinct de survie la sortit de ces pensées & elle se mit à sauter. Oui sauter, sans but précis. Oui c'était ça June, réagir ; pas réfléchir. Elle réussie avec justesse à s'accrocher à un arbre, afin elle s'accrochât à une branche qui menaçait de céder, enfin elle aurait céder depuis longtemps si June ne fessait pas une taille en dessous de la moyenne. Elle repéra avec habilitée ce qui pourrait être l'auteur de cette merde. Comme le loup qui chasse sa proie, June repéra ce qui paraissait être l'auteur de ce massacre. Sa ressemblait plus à un tas de merde qu'à a un humain, mais on ne sait jamais, avec tout les drôles d'oiseaux qui trainait dans le coin. Elle atterrit à côté de la chose sur le banc, après plusieurs tentative. Plus enragé que jamais, elle sortit sa faux plus rapidement que l'éclair, la mettant juste devant ce qui paraissait être le cou de la chose qu'elle avait devant elle.

    — T'AS CRU C'ÉTAIT L'PARC À TA MÉRE ? REMET MOI TOUT ÇA EN ORDRE & TOUT ...

    Son visage son figea. Un policer ? Il avait une marque sur son coup. C'ÉTAIT UN POLICER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 75
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 24
Localisation : Le QG des Forces de l'Ordre


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ] Mar 15 Mar - 21:51

    Ce fut d'abord un sacré choc, pourquoi ? Eh bien simplement parce que le marécage que j'avais formé autour de moi venait de s'avérer inutile face au bond qu'avait fait l'étrangère. Ma main toujours au sol, la terre redevint dur, oui, si ces marécages restaient là, ils pourraient me jouer de mauvais tours. Sait-on jamais.
    A en juger la manière dont elle me parla, je compris vite qu'il s'agissait d'une rebelle. A mon avis, les policiers aussi l'avaient surement entendu et ils seraient bientôt sur mes traces pour lui mettre la main dessus. Ça s'annonçait mal. Il fallait que je trouve une solution pour la sauver. Tellement absorbé dans mes réflexion, je n'avais pas vu qu'elle s'était arrêtée de gueuler au beau milieu de sa phrase. Même si je l'avais su, la raison m'échappait totalement.Une douleur irradia mon corps, quelle était encore cette connerie ? Ha, oui, je m'en souviens maintenant, ils avaient déjà fait ça quand j'avais tenter de m'échapper. Cela me localise beaucoup plus facilement... ils vont vraiment passer à l'action, maintenant, tout de suite ?
    Rahhh! Il faut que j'arrête de réfléchir et que j'agisse ! Mon premier réflexe est d'ouvrir la bouche pour me présenter en vitesse et de lui expliquer que je ne suis pas un ennemi. Mais ce n'est que quand je comprend qu'aucun son ne sort que la réalité me tombe dessus. Elle a du me prendre pour un fou qui imite un poisson. Laissant ces pensées de côté je sort mon bloc note de ma poche et commence à écrire le plus vite possible dessus. Que dire d'abord ? Comment expliquer clairement la situation ? En parlant, tu peux parler beaucoup plus vite, réfléchir en même temps, écrire, ça change tout ! Réfléchir mène souvent à arrêter d'écrire, mais le temps est compté ! Écrire plus vite est aussi difficilement possible, il faut aussi que l'écriture reste lisible. Rabrouant une nouvelle fois ses sombres pensées, je me jette sur mon crayon, écrivant ce que je pensais le plus important.


    " Mon nom ne te sauras d'aucune utilité si je n'arrive pas à te sauver, alors je te prie, suis mes instructions si tu ne veux pas mourir, ou pire, subir les affreuses tortures des forces de l'ordre. Je t'en supplie, laisse ta rancune de côté et part d'ici, vite ! Les policiers m'ont localisé, ils vont venir te chercher, nous chercher. "

    Je me rend compte que ... qu'elle ne me croira jamais, c'est trop invraisemblable. Comment la convaincre ? Comment ? La parole est la meilleure chose pour ça ... mais je suis dans l'incapacité de l'utiliser ! Mes pauvres lettres ont bien l'air minables face à un discours où le ton existe vraiment. Merde, ils sont bien trop proches pour pouvoir s'enfuir. Je me hâte d'écrire sur mon bloc note ... une sorte d'excuse, ... de justification.

    " Je suis muet. "

    Ils ne sont que deux, ouf, après quelques mois à travailler avec eux, je suis assez au courant de leur stratégie : entourer l'ennemi. Sauf que ... eux, ils ne sont pas vraiment discret, ont les entends arriver à bonne distance, leur pas lourds m'ont permis d'identifier leur nombre. les attaquer de face, pour moi, serais un très mauvaise idée. Par contre, personne ne sait qu'il y a des sables mouvants dans les parages...
    Une main au sol, comme pour former le marécage, je m'apprête à lancer un sort plus complexe, celui qui fait disparaître entièrement ses victimes... mais quelque chose d'assez inattendue me fais changer d'avis...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


♕ - Call me a little pink. ♥


Messages : 371
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 21
Localisation : BABY I'M YOURS <3


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ] Sam 19 Mar - 16:52


This is a love song, this is a love song ...

    June avait un poisson en face d'elle. Un homme poisson sûrement. Il bougeait les lévres comme un poisson, limite des p'tites bulles en sortait. Technique spécial ? En tout cas, à part tuer June avec la puanteur de sa bouche, je vois pas trop à quoi ça servait. En tout cas l'homme poisson aussi idiot qu'il soit était un ennemie. Les policiers avait pour coutume de marquer au fer tout les malheureux qui les rejoignait. Comme le bétail quoi. Ils ont sûrement un chef qui est restée grand fan des histoires de Cow-boy ou tout simplement un gros sadique. (Oui, gros. June imagine tout les policiers comme des grotesques personnage séjournant en peu trop au Quik du coin. Oui, June a un sens de l'humour très moyen.) Le pauvre il agitait les lèvres comme une brebis qu'on allait égorgée, vous savez comme un p'tit garçon qui a perdue sa maman au supermarchés. T'as juste envie de demander a ses gens-là si il faut qu'on les traines dans une chaise à roulette pour qu'il comprenne la vie. Des paumées voilà, exactement. Tout d'un coup, il griffonna un truc sur un bloc notes. Haha, c'était sûrement un de ces petits chinois qui pour quelques sous griffonnait le portrait de quelqu'un. Ah bah, non. Il avait écrit quelques choses. Oh mon dieu, qu'il écrivait mal, une vraie merde. On prend n'importe qui dans la police maintenant, franchement je me demande vraiment si ils font exprès d'engager des bras cassés juste pour faire chiers le monde. Pearl, lisant avec tant de bien que de mal ce qu'il y avait d'écrit, elle n'avait pas très bien compris qu'est-ce qu'il y avait d'inscrit mais en tout cas, la personne en face d'elle lui demandait de partir. June qui pour vous rappeler en peu la situation, était dans un état de rage suprême, n'allait pas, comme vous le pensez bien, s'enfuir juste parce qu'un pauvre idiot lui disait de partir. Elle avait juste envie de se défouler sur quelques choses. Parce que même si la petite demoiselle a bon fond, elle prend un plaisir sadique à tabasser les gens. C'est une fighters que voulez-vous, elle ne peut pas lutter contre sa vrai nature. Il griffona à nouveau quelques choses & cette fois ci, June réussie à lire. "Je suis muet." La jeune fille eu pendant un instant envie de rire au éclats. Oui, je vous l'ai dit elle a un sens de l'humour très limitée.

    — Ok, c'est bien.

    Comment ça elle aurait dû se taire ? Vous vouliez qu'elle dise quoi, c'est pas d'sa faute si il est muet, heen ! Ça doit être chaud d'être muet quand même ... June tourna la tête, le pauvre paumée avait appelée des renforts. Ils étaient au nombre incroyable de ... deux. Waah, trop mortel. Ils étaient tout juste assez pour faire une orgie. Le petit brundounet mit sa main au sol. Vous savez comme dans les manga ! Genre là, il allait limite crié "FORCEEEE DE LA TEEEEEERRRRE TUE CETTE REBELS". Oui c'était lamentable.  

    — Tsss .. Sale tapette.

    June qui je vous rappel, était toujours debout sur le banc sa faux en direction du petit garçon, descendit de son banc, rangea sa faux, attrapa ce dernier par le col, le tira vers elle de façon à qu'il soit obligé de se baisser pour que June enlace son cou avec ses bras. (quoi tu comprends pas ? MAIS MERDE J'TE TIENS COMME OTAGE LÀ.) Avançant en crabe de façon à se cacher pour mieux prendre les policiers en traitre. Elle attentait sagement qu'ils soient dans son champ de vision pour leur bondir dessus. Les policiers bien en vue. Elle lâcha le muet comme un vulgaire paquet, bondît tel un fauve dans les airs, déploya sa faux et atterrit pile poil derrière eux. Elle glissa sa faux juste en dessous de leur pieds de façon à qu'ils soient juste en peu déstabiliser. Et d'un seule trait elle brisa les corps en deux au niveau des hanches. Les corps semblait tomber au ralentit, comme dans un mauvais film d'action. Quelques gouttes de sang éclaboussèrent la jeune Pearl. Elle regarda ensuite la tapette avec un regard froid comme la neige ..

    — À ton tour maintenant ...


[Oui, c'est du pâté en croute. Mais c'est bon le pâté en croute.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 75
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 24
Localisation : Le QG des Forces de l'Ordre


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ] Dim 20 Mar - 13:50

Cette réaction était vraiment insoupçonnée. Je pensais vraiment avoir gagné sa confiance, momentanément du moins, pour qu'elle m'écoute, qu'elle comprenne que je ne lui veut aucun mal. Apparemment elle n'avait pas saisi le message comme ça et avait brandit sa faux sur mon cou. De façon à se que je ne puisse plus bouger.. Réfléchissant un instant, je me dis que la situation était plutôt confortable, pour l'instant. Me tenant toujours par le col, elle se déplaça sur le revers des policiers. Finalement, elle pouvait être assez intelligente. Eux qui avaient vu ma position vers le banc, ne pouvait pas ce douter qu'elle m'emmenait derrière eux. J'attendais, je ne sais pas vraiment combien de temps j'ai attendue. J'attendais que la Rebelle passe à l'action... et je fut plutôt surpris.
D'abord elle me lâcha et je m'écrasais un peu sur le sol, assez surpris par cette brutalité.
Devant mes yeux ébahit, à une vitesse assez impressionnante elle fendit les deux policiers en deux, comme deux misérables troncs.
Alalala, ce sont vraiment des incapables. Je comprend pourquoi les Forces de l'Ordre sont obligé d'enlever des personnes comme moi.... Je me relevai péniblement, enfin sur mes pieds, je gratifias d'un sourire la jeune rebelle. Mais, elle n'était pas vraiment dans le même état d'esprit que moi. Son regard froid me fixait et elle laissa échappé quelques mots qui prouvaient qu'elle voulait me tuer.
Si elle me pensait aussi faible que ses deux misérables, elle se trompait sur toute la ligne. Si pour gagner sa confiance il fallait la vaincre, je suis prêt à tout. Même si elle a l'air quand même assez puissante. Je ne décevrai pas mon Maître, lui qui m'a tout appris. Je sais qu'il me surveille de là-haut et je sais qu'il compte sur moi pour transmettre mon savoir à une autre personne. Mais, ce n'est pas vraiment le moment de penser à ça. Pas du tout même. D'une pensée, une faux apparue dans ma main, quelques secondes après, mon corps c'était couvert de boue pour prendre la forme exacte de la fille qui se tenait devant moi. Un petite tour qui ne tient pas longtemps, mais qui a tendance à déstabiliser l'adversaire. Avec ses quelques mouvements que j'ai vus, je peux déduire qu'elle est plutôt du genre à attaquer furtivement, comme la mort. Il va falloir rester sur ses gardes, c'est vraiment pas le moment de flancher. Il faut rester sur de soit, afficher la même face qu'elle. Il faut la déstabiliser, la faire redescendre du ciel !

[ Mouarf, Navet désolée >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


♕ - Call me a little pink. ♥


Messages : 371
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 21
Localisation : BABY I'M YOURS <3


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ] Mer 23 Mar - 20:48

    Wait ... What ?
    C'était comme se regarder dans un miroir, voir son double, ou encore se dédoubler. Il était comme elle, il avait la même arme qu'elle. Avait-il la même force qu'elle ? Le même pouvoir ? Si il était devenue comme June, elle était vraiment dans la merde. Je ne dis pas qu'elle soit super de forte, loin de là, elle manque affreusement de technique je dirais même. Mais, toute personne Sainte d'esprit, c'est bien qu'on peut pas gagner face à une force égale à la nôtre. (C'est d'ailleurs si bien expliquée dans Tripeace.) Et c'est bien ça qui inquiète notre June, elle a beau ne pas avoir le sens de la technique du tout, elle analyse très vite les situations les plus folles soit elle, sans y raccorder une conclusion/solution bien sûr. Pearl c'est une mauvaise perdante, elle a peur de perdes, elle ne supporte pas la défaite. Elle a besoin de se raccrocher à une victoire pour pouvoir se sentir forte. En faite c'est surtout pour goinfrer en peu plus son égo. Eh oui, vous avez cru pendant un instant qu'elle avait besoin de réconfort c'est ça ? Qu'elle n'était pas la personne si forte qu'elle disait être ? Que nenni ! La jeune Beurberry est sûr d'elle, elle n'a pas de problème de timidité & elle en aura jamais. Elle est égocentrique, mal éduquée, pute, mais surtout pas timide ou repliée sur elle même. Elle est bien dans sa peau, qu'elle considère d'ailleurs comme étant le meilleurs des corps que la terre na jamais eu, voyez donc l'esprit très subtile qu'est celui de June. Vous comprendrez alors qu'elle soit vraiment enragée à l'idée que quelqu'un lui es piquée son corps. Je pense que le jeune muet a pensée bien faire en lui volant son corps, il pensait sûrement que ça la déstabiliserais. Eh bah non pas du tout, c'est même tout l'effet contraire qui c'est produit. June était obstinée par cette idée, on venait de lui voler son corps, on se promenait avec ce corps, on était dans son corps ! C'est peu commun un corps volée non ? Surtout un corps en vie, ça tombe sous le sens. C'est sans tête ni queue, c'est à ne plus rien comprendre. C'est Inouï. Mais on est en plein dedans, l'incompréhension total, le chaos n'est pas seulement dans vos rues jeune gens, il est aussi dans vos têtes, dans toutes les petites parcelle de votre cerveau plus précisément. Vous ne pensez plus qu'à ça, vous êtes à obstinée, vous voulez revoir cette ancien Shiinu, vous n'arrêterez pas votre guerre tant que le bonheur ne sera pas de nouveau rétablie. Vous vous battez aveuglement, sans réfléchir, vous agissez comme des automates, comme des robots, vous êtes programmez pour ça. L'ancien Shiinu est tellement loin que les nombreux souvenirs qui vous reste ressemble plus à des rêves lointains qu'à la dure réalité.

    June semblait divagué dans ses pensées, quand la réalité lui revient en pleine face. Elle sentît le sang coulait sous ses chaussures, elle regarda avec un mélange de tristesse & de folie les deux cadavres posé côte à côte comme des poupées. Elle était triste de ce qu'elle était devenue. Mais elle ne pouvait plus reculer maintenant. Elle allait devoir encore faire couler du sang pour que le Shiinu d'avant, celui qu'elle n'avait jamais connue & qui semblait si merveilleux soit rétablie. Replongeant son regard noir et froid dans les yeux de sa jumelle, elle s'élança en l'air tel une fée, fît une pirouette en l'air et atterrit juste derrière le muet. Elle aimait ça prendre les gens en traitre, ne leur donnait aucune chance de survivre, aucune échappatoire. Elle glissa sa faux bien aiguisée devant le coup de la jeune fille qui était juste devant elle (vous suivez, heen ?) et lui entama en peu le cou. Elle lui susurra alors dans l'oreille :


    — Rends moi mon corps, je ne te ferai aucun mal ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 75
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 24
Localisation : Le QG des Forces de l'Ordre


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ] Lun 28 Mar - 19:48

    Quelle réaction étrange, elle a pas finit de me surprendre celle-là ! Dans ses yeux je ne crois pas avoir aperçus l'ombre d'une déstabilisation quelconque ( Car celle-ci varie d'une personne à une autre ). C'est comme si, elle avait perdu tous sentiments, comme si elle vivait que pour se battre et tuer tous ceux qui auraient le malheur de la rencontrer. Finalement, je me dit que je suis peut-être un peu mieux tombé, après ma capture par les Forces de l'Ordre, j'ai réussis à accepter que Shiinu ne soit plus et me laisser guider par les nouvelles personnes entrées dans ma vie. Cette Rebelle, c'est tout mon contraire, elle ne vie que pour le passé, pour retrouver ce Shiinu qu'elle a perdu, peut-être tue-t-elle pour se sentir vivre ? A-t-elle vraiment perdu toutes les choses concrètes de la vie ? Umh, je ne sais pas et il me semble que ce n'est pas vraiment le moment d'en débattre ! En tout cas, elle à l'air d'être bien plongée dans ses pensées, je devrais peut-être songer à une offensive ? Non. Je vais attendre.
    Ha, la voilà qui revient à elle. En a peine quelques secondes, j'eus le temps d'apercevoir la fille sauter en l'air mais après ... tout ce que je sais c'est que maintenant elle me tient bien fermement avec sa faux sur mon coup. D'ailleurs elle l'entailla, mais, cette entaille ne fit que me vider un peu de mes forces. Seulement la couche de boue avait été touchée; celle-ci elle réapparut juste après que la Rebelle ait cesser la pression. Était-elle aussi faible ?
    Sa voix me fit quelque peu sursauter, elle était plus froide qu'auparavant, finalement, ma technique l'aurait-elle légèrement perturber ? Bonne question. Elle ne me ferais aucun mal ! La blague, elle sait que je suis de la Police, elle a zigouillé les deux boulets ... elle me laisserait partir ? ... je ne pense pas. Même si elle le faisait, elle a osé me toucher, et je vais lui montrer les bonnes manières.
    Je pose une main sur l'acier de la faux, en un instant je comprend que ça serait de la folie d'essayer de dissoudre ces molécules, je me viderais de mon énergie. Ma main est toujours en contacte avec la faux, avant que la fille ne puisse me l'enlever, je recouvre son arme de boue visqueuse. Pendant le petit temps de réaction de mon adversaire, je fais quelques pas pour me dégager.
    Voilà qui est fait, ça me paraît un peu facile ! Mais pas le temps de me reposer sur mes lauriers, je veux m'assurer la victoire ! Je pose un main au sol, et commence à réciter une incantation, certes, pas à voix haute - Mais j'ai tellement l'habitude que mes lèvres bougent sans laisser passer le moindre son - mais la pensée suffit et bientôt un petit vent ce leva. Certes, je ne maîtrisais pas le Vent, mais ... la tempête de Sable approchait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


♕ - Call me a little pink. ♥


Messages : 371
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 21
Localisation : BABY I'M YOURS <3


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ] Mar 19 Avr - 14:28



DON'T CRY BABY; I'M COMMING.

    Shiit, saloperie.
    June laissa échappée un petit "Grr" de haine, elle se sentait épuisée. Oui, June s'épuise vraiment très vite même en peu trop à son gout. C'est dans ces cas là, que June trouve son don complétement inutile. Tout d'abord, il faut vous lui avouer, même si elle trouve son don trop "dar" et stylée, elle aurait mille fois plus aimée avoir un don qui vous inflige une décharge électrique ou encore dans le style complétement déjantée qui convient totalement au coté droguée de June : Le changement de couleur. Pearl étant une éternelle fêtards, elle aurait vite fait d'épater la galerie, en changeant ces cheveux en orange ou encore en bleue. Donc pour en arrivée à notre histoire : quelques sauts & cabriole suffise à épuiser la Beurberry. Très bien qu'au bout d'un certains moment son don ne fonctionne plus ; la batterie est déchargée. Mais pour son plus grand bonnheur elle est endurante - enfin pas beaucoup quand même, car elle n'ai pas en pleine santé mais bon elle arrive quand même à se défendre, donc quand son don est en quelques sortes en "mode off", tout repose sur ces épaules. Et d'une curieuse façon ça plaît à June, elle aime savoir que si elle réussit elle aura réussit grâce à elle, et elle seule. On aura beau lui dire que grâce à son don elle peut absolument tout faire, quand elle réussie par elle même, elle est pour le moins fière d'elle. A bout de force, déchargée comme une pile acheter dans un magasin U.

    Elle regardait le visage en sueur celui qui semblait être un policier "muet". Elle regarda avec stupéfaction sa faux chérie se transformer en un tas de boue, dégoutée de voir son objet fétiche se transformer en une mixture aussi dégoutante, elle resta un instant les yeux rivés sur cette dernière. Enfin juste assez pour que la tapette - qui était censée être bien coincé je vous le rappelle, se dégage de son emprise. Voyant que son prisonnier c'était libérer de son empreinte, elle poussa un juron, puis prête à intervenir, elle lâcha sa faux, qui sembla retourner a son état naturelle en retombant au sol. Elle sentit alors le vent se lever derrière elle, elle compris alors que les mouvement de la bouche qu'avait effectuée le jeune homme n'avait pas été effectuée en vain. Elle jeta un regard noir, puis couru vers ce dernier afin de lui infliger une droite qui paraissait inévitable. Ce dernier l'évita presque comme par magie, et en profita pour lui faire un croche patte. Elle réussie à se rattraper au dernier moment, et dans un soupir de rage elle fit une deuxiéme tentative, puis une troisième en vain. Haletant presque, ruisselant de sueur. Elle sentit son cœur battre la chamade dans sa poitrine, elle était épuisée. Épuisée de toujours vouloir se battre contre ces gens qui n'avait aucun coeur, aucun amour propre, qui avait décidée d'avancer les yeux fermés, tel de pantin. Pourquoi fallait il toujours que ça soit eux qui gagne ? Ceux qui ne réfléchisse pas, ceux qui ne cherche même pas à survivre, juste à tuer ? Heein ? Vous pouvez m'expliquer pourquoi la vie c'est pas comme dans les dessin animée ? Pourquoi dans la réalité les méchants gagne toujours dites moi ? Pourquoi il FAUDRAIT qu'il gagne ? C'est quoi leur but ? Nous faire chier, c'est ça ? Les larmes aux yeux, elle pleurer de rage. Elle en avait ras le bol, ras la foufoune ! Elle sentait faible tellement faible face à ces gens qui n'avait qu'une envie : tuer.
    “TU COMMENCES SÉRIEUSEMENT À M'FAIRE CHIIER !” Dans un dernier mouvement visant à le déstabiliser, - doit je préciser qu'elle avait encore une fois échouait ?, elle lâcha un flot de larme et sentant que son corps ne pouvait plus supporter ne saurait-ce qu'un autre mouvement, elle se laissa retomber au sol, tel une marionnette abîmée par le temps. Elle pleurait à chaude larmes, elle était vaincu. Elle n'arrivée même pas à se relever.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 75
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 24
Localisation : Le QG des Forces de l'Ordre


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ] Mer 20 Avr - 15:27

    J
    e crois qu'elle compris qu'il allait ce passer quelque chose... C'est pour ça qu'elle tenta de m'attaquer. Je suis toujours en train de me demander pourquoi elle utilise pas son pouvoir ? Veut-elle être plus gentille qu'elle n'y parait avec moi ? Peut-être, ou ... peut-être pas ! Elle a l'air assez fatiguée, peut-être que c'est simplement pour ça. mais dans ce cas là, je ne comprend pas... elle a fait un misérable bond... et la voilà fatigué ? Il faut que je lui apprenne que l'endurance, ça se travail ?

    Bref, elle arrive à une vitesse extrêmement lente, j'évitai son coup de poing et en profitai pour la mettre au sol. J'aurais bien aimé la bloquer sur ce coup là, lui montrer qui est réellement le dominant sur ce combat mais... elle s'est relevée aussi vite qu'elle était tombée et a voulut me frapper à nouveau. Un réflexe, un simple réflexe qui a fait que me main s'est levée et a bloqué la sienne. Mais elle n'abandonne pas, elle continue, elle persiste, elle essaie réellement de me toucher ! Avec ça ? Me faites pas rire !
    Elle se relève et s'arrête un moment. Juste le temps de penser " C'est bon, elle a finit de faire mumuse ? " parce qu'elle a peut-être fait ça pour récupérer et ensuite m'avoir avec un coup beaucoup plus puissant. Pourtant non, elle a l'air encore plus fatigué que tout à l'heure. Elle gueule soudain une phrase qui avait peut-être le sens de 'je vais te tuer' mais qu'importe... je suis beaucoup plus puissant qu'elle et je crois... qu'il faut que je lui explique sérieusement. Une bourrasque de vent me décoiffe, voilà l'une de mes techniques favorites. Elle n'est qu'une sournoiserie. Mes yeux sont habitués au Sable - et de toute façon, celui-ci ne m'atteint pas - et je peux voir à travers cette tornade mais un humain normal ne le peut. Ce qui me donne un net avantage.

    Mais alors que j'étais en pleine réflexion sur le plan que j'allais utiliser pour lui prouver ma supériorité, la fille se jete au sol en pleurant. Elle voulait m'amadouer ou quoi ? Un piège ? Je ne sais pas...
    Je réfléchis à toute vitesse... j'aperçois la tempête qui arrive au loin... dans un geste protecteur je pose une main au sol avec tant de sentiments que celle-ci s'arrête aussitôt. D'habitude, c'est pas si facile...
    Mais maintenant, je ne sais plus quoi faire. Va-t-elle me prendre pour un lâche... un lâche qui n'ose pas faire de mal à une fille. Si elle le prend comme ça alors, je vais prendre le devant. D'une pensée et d'un geste discret, ses pieds sont pris dans une boue qui se solidifie aussitôt. Voilà, au moins, elle me bougera pas. Sa faux est loin, parfait. Je m'approche d'elle... de quoi j'ai l'air ? D'un mec tout décoiffé qui vient de bousiller une bonne partie de son énergie pour sauver une "demoiselle en détresse" qui a voulut lui faire la peau.
    J'arrive à sa hauteur et je me baisse pour lui faire face. Lui reste-il un minimum de sentiment ? Nous allons bien voir. Dans un geste protecteur je la serre dans mes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ]

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre du Sorcier & de la Rebelle [ PV June ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless War :: RPG - LA VILLE. :: Quartier commercial. :: Parc fantôme.-