Ouverture du forum ; « Rejoignez nous les p'tits loups on vous mangera pas ! »  .
Divertissement ; « Resultat du concours de la meilleur fiche ici ! »
Actualités ; « Lancement d'une intrigue, venez la commentez ici ! »

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


avatar


Leader des Fighters
Mage Dragon


Messages : 173
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 22
Localisation : Partout


« Identité »
Clan, Sous clan: Rebels, Fighters
Race: Sorcier du Feu
Plus:

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Pv: Karot Ryuu] Dim 21 Aoû - 15:50

Dans un certain sens, Karot fut étonné de voir Yûki aussi docile pour une fois, depuis qu’il l’avait rencontrée, elle n’avait jamais voulu l’écouter, il avait beau avoir tenté des tas d’approches différentes… Il n’y avait rien eu à faire, vous me direz, il ne la connaissait que depuis quelques heures mais cela n’empêchait qu’il avait déjà tenté de l’aider une fois face aux forces de l’ordre et qu’il lui avait bien dit de rester derrière lui mais qu’elle avait préféré n’en faire qu’à sa tête et s’enfuir, résultat elle avait failli se refaire capturer… Enfin bref, c’était déjà une fois de trop de toute manière, surtout vu ce que cela avait failli lui coûter, même si Karot marchait loin devant elle car elle avait décidé de rester loin derrière, il voyait parfaitement ce qu’elle faisait par le biais de Ten et Ryuu… Pourquoi marchait-elle en regardant le sol ? C’était dangereux, surtout qu’on ne marchait pas si longtemps que ça en ligne droite, ils allaient bientôt tourner et elle allait se prendre le mur si elle continuait ainsi, et cela ne loupa pas mais Karot fit comme si de rien était tandis qu’elle laissait échapper un bruit qualifiant la douleur.

Le choc semblait avoir quelque peu touché la jeune demoiselle qu’était Yûki étant donné qu’elle s’arrêta quelques secondes… De l’avis de Karot, c’était surtout pour vérifier que ce dernier ne l’avait pas vu parce qu’elle ne voulait pas passer pour une imbécile devant qui que ce soit, déjà que sa double-personnalité s’était sûrement déjà moqué d’elle… Enfin bref, le jeune homme s’en moquait de tout cela, il était là pour l’entraîner pas pour autre chose, le reste n’était pas du tout important à ses yeux même si il ne put s’empêcher de détailler quelques petites choses qui pouvaient tout de même avoir leur importance en définitif. Ses cheveux étaient extrêmement longs ce qui devait être très gênant pour la visibilité, et si c’était gênant pour la visibilité cela voulait dire que c’était un désavantage au combat… Il fallait tout de suite éliminer les choses qui pourraient gêner un combattant de combattre dans de bonnes conditions. Elle n’était certes pas combattante mais elle allait s’entraîner alors il fallait remédier à ce problème de cheveux au plus vite.

Pour détruire cette salle d’entraînement, il fallait s’accrocher… Elle était faite avec un matériau quasi-indestructible. Vous vous demandez comment Karot pouvait-il laisser une telle salle d’entraînement, ou plutôt même détruire cette salle d’entraînement ? Tout simplement car c’était lui qui l’avait aménagé et qu’il pouvait aussi bien récupérer ce matériau en le détruisant vu qu’il connaissait les faiblesses de ce dernier… Il était donc capable de détruire la salle d’entraînement sans détruire ce simple matériau, bon d’accord cela demandait extrêmement de précision mais il y arriverait et puis… C’était rare qu’il aménage cette salle-là, d’habitude il se contentait de la nature, il l’avait aménagé aujourd’hui car il avait prévu d’entraîner Yûki et que son pouvoir était trop dangereux à l’extérieur, voilà tout. Vous vous demandez encore comment il était possible d’entraîner quelqu’un à maîtriser un pouvoir qu’il utilise d’habitude tout simplement instinctivement ? Alors observez tout simplement et taisez-vous.

Qu’elle soit surprise ou non n’avait aucune importance, quoi qu’il en soit elle devait l’attaquer… C’était la première étape de l’entraînement et aussi bizarre que cela puisse paraître, ce serait aussi la plus dure étape de l’entraînement de la jeune demoiselle… Vous n’y croyez pas ? Vous n’avez qu’à observer la jeune femme qu’était Yûki pendant les minutes qui vont suivre et vous verrez que j’ai raison, une fois que vous aurez compris que j’ai raison, je pourrais vous expliquer pourquoi cela. Il lui avait demandé de l’attaquer depuis déjà plusieurs secondes et cela aurait dû être le plus simple alors, pourquoi ne l’avait-elle pas encore fait ? Vous ne vous posez pas cette question ? Tout simplement parce qu’elle en était incapable, vous ne vous rendez pas compte de cela ? Vous êtes vraiment mauvais observateur. Maintenant restait à savoir pourquoi elle n’y arrivait pas et cela, je suppose que vous n’arrivez pas à le comprendre, hein ? Alors laissez-moi très simplement vous expliquer, mais je ne sais pas encore quand.

Je pense que maintenant je peux vous expliquer les raisons qui font qu’Yûki n’arrivait pas à utiliser son pouvoir… Imaginez vos mains pleines de sang, mais du sang que vous avez fait couler involontairement dans un certain sens… Vous vous êtes simplement défendus et comme vous souffrez d’un dédoublement violent de la personnalité qui fait que vous ne contrôlez aucunement votre deuxième personnalité, imaginez aussi que cette dernière soit celle d’une personne assoiffée de sang… Imaginez que petit à petit vous commencez à être capable d’utiliser cette dernière mais sans la maîtriser ce qui fait que vous tuez tout de même à chaque fois. Imaginez ensuite qu’à cause de ce dédoublement de la personnalité, vous soyez mis en laboratoire et qu’on expérimente des choses sur vous trois longues années. Pourriez-vous réutiliser cette deuxième personnalité même contre quelqu’un qui est invulnérable contre vous ? C’était ce que demandait Karot à la jeune demoiselle, dur ou pas, c’était son entraînement… Surmonter tout cela.

Elle était entrée dans son propre univers ou plutôt devrais-je dire son propre cauchemar car c’était plus cela qu’autre chose. Il fallait qu’elle revive tout cela pour pouvoir en guérir… C’était cruel mais c’était la façon la plus rapide d’arriver à faire quelque chose pour elle. Sinon, elle mourait, tuée par son pouvoir, avant même que le jeune homme n’ait pu commencer à lui apprendre les rudiments de la maîtrise de ce dernier, avouez que ce serait quand même assez triste, non ? En tout cas, le jeune Karot ne voulait pas que ça arrive alors, il était obligé d’employer la méthode la plus rapide, la douleur n’allait pas durer trop longtemps, normalement. Il la laissa ainsi durant environ une minute qui devait sûrement paraître une éternité pour elle… Une fois cela fait, il se dirigea vers elle et se mit à sa hauteur, il dut donc s’accroupir étant donné qu’elle était tombée au sol en sombrant dans son cauchemar. Il lui sourit alors et posa sa main sur sa tête la ramenant instantanément à la réalité, il était un peu télépathe n’oubliez pas.


"Yûki, je comprends ce que tu ressens mais… Si tu n’apprends à maîtriser ton pouvoir, tu tueras encore plus de personnes, tu ne seras pas capable de te défendre contre une personne possédant des pouvoirs, et d’une façon ou d’une autre, tu mourras… Alors surmontes tout ça, c’est important."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 52
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 22


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Pv: Karot Ryuu] Mar 23 Aoû - 4:16

    Yuu ne cessait de parler à Yûki afin de la faire revenir à la réalité mais c’était comme essayer de se faire entendre par quelqu’un de sourd, ses mots ne l’atteignait pas. Elle serait sûrement restée ainsi encore très longtemps si Karot ne l’avait pas sorti de là, tout d’un coup toutes ses peurs disparurent comme si elles n’avaient jamais existé. C’était vraiment étrange, très étrange. Yuu qui avait senti une main sur leur tête avait parfaitement compris qu’elle appartenait à Karot et que ce dernier avait fait quelque chose à Yûki. Bon d’accord il venait de l’aider donc il n’y avait pas de raison de lui en vouloir dans un sens hein ? Mais dans un autre il n’avait pas a joué avec les sentiments de Yûki ainsi !

    Non mais oh pour qui est-ce qu’il se prenait pour faire ça hein ? Yuu était en colère contre le jeune homme, déjà parce qu’il l’avait touché et ensuite parce qu’il jouer avec les sentiments de celle qui l’avait créé. Si c’était avec les siens qu’il aurait joué, Yuu aurait était beaucoup plus en colère qu’elle ne l’était déjà, mais elle l’était tout de même bien trop, à tel point qu’elle prit le contrôle. Yûki qui venait juste de se réveiller, n’avait pas retrouver ses esprits et elle ne put donc pas résister, et de toute façon elle n’avait pas eu envie de le faire.



    « Yûki, je comprends ce que tu ressens mais… Si tu n’apprends à maîtriser ton pouvoir, tu tueras encore plus de personnes, tu ne seras pas capable de te défendre contre une personne possédant des pouvoirs, et d’une façon ou d’une autre, tu mourras… Alors surmontes tout ça, c’est important. »


    Yuu était vraiment en colère, elle était certes soulagé que Yûki ne soit plus dans cet état car malgré tout ça la touchait elle aussi, mais sa créatrice aurait très bien pu s’en sortir sans cet homme ! Au bout d’un moment elle aurait fini par revenir à la réalité, même si cela aurait pris du temps elle l’aurait fait, Yuu le savait pour l’avoir déjà vécu et donc elle n’avait pas tout apprécié que Karot fasse cela même si c’était pour aider Yûki. D’un geste de la main elle se débarrassa de celle du jeune homme qu’elle avait sur la tête et se releva, elle ôta la capuche qu’elle avait sur la tête et se mit à fixer le jeune homme d’un air glacial.


    « Ne t’avises plus de me toucher à nouveau. »


    Ah il comprenait ce que Yûki ressentait ? Et comment pouvait-il le savoir ? Il lisait leurs sentiments peut-être ? Ou alors avait-il vécu la même chose ? Mouè… Cela étonnait beaucoup Yuu que Karot ait vécue la même chose que sa créatrice, non vraiment c’était impossible, et d’ailleurs si c’était le cas il ne serait pas toujours en train de sourire bêtement. Il ne serait pas non plus le leader d’un groupe qui se battait contre le gouvernement, donc soit il avait lu dans le cœur de Yûki, soit il pensait la comprendre.


    « Ah vraiment tu comprends ce qu’elle ressent ? Tu as lu dans son cœur pour savoir ça ou alors tu crois la comprendre ? »


    Yuu n’avait pas jugé utile de faire comme si elle était Yûki, après tout Karot savait très bien que sa créatrice avait une autre personnalité, et il avait aussi sûrement remarqué le changement, donc elle n’avait pas à se cacher, pour une fois. Enfin bref, qu’est-ce qu’il avait dit de beau encore ? Ah oui c’est vrai. Mais elle le maîtrisait très bien son pouvoir, il voulait une petite démonstration peut-être ? Et elle se fichait totalement de tuer des gens, la plus part le méritait, et ceux qui ne le méritait pas, bah tant pis pour eux, ils n’avaient pas eu de chance de se retrouver face à Yûki qui, elle, ne maîtrisait pas son pouvoir.

    Oh mais Yuu savait parfaitement se défendre, même contre quelqu’un qui possédait un pouvoir, après tout elle maîtrisait le sien non ? Bon après si la personne était aussi forte que Karot c’était autre chose… Pour tout dire cela avait énervé la jeune fille de s’être fait battre, enfin battre, il ne s’était même pas battu et s’était contenté de paré les faibles attaques de Yûki, car oui ses attaques étaient faible. En même temps elle était fatigué et n’avait plus beaucoup de force donc c’était un peu normal, mais même en temps normal ses attaques n’étaient pas très puissante vu qu’elle ne savait pas maîtriser son pouvoir.

    Enfin après tout c’était Yûki qui avait perdu contre Karot hein, malgré tout Yuu savait parfaitement qu’elle n’aurait pas non plus fait le poids face au jeune homme et cela l’agacer. Et elle ne mourait pas, même si sa créatrice ne savait pas contrôler son pouvoir ce n’était pas grave tant que Yuu, elle, y arrivait. Elle savait très bien que Yûki n’arrivait pas à surmonter tout ce qu’elle avait vécu, et Yuu faisait de son mieux pour la soutenir, l’aider et lui rendre la tâche plus facile. Alors si elle n’arrivait pas à surmonter ses peurs ou autre ce n’était pas important puisque Yuu ferait tout à sa place.



    « Je ne sais pas maîtriser mon pouvoir ? Tu veux une petite démonstration peut-être, Monsieur le Leader des Fighters ? » Dit-elle avec un sourire narquois.


    Et avant que Karot n’ait le temps de répondre quoique ce soit, Yuu recula loin de lui en effectuant un saut en arrière, une fois éloigné elle matérialisa ses ténèbres en une sorte de long truc horizontal qui avait pour but de faire tomber le jeune homme au sol en lui faisant perdre l’équilibre. Puis juste après elle lui envoya une multitude de lances ténébreuses extrêmement bien acéré et tranchante.



    « Alors je ne suis pas capable de me défendre ? Je vais mourir ? Ah et au fait, j’en ai absolument rien à faire de tuer des gens, ils n’ont que ce qu’il mérite. » Poursuivit-elle d’un air très prétentieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Leader des Fighters
Mage Dragon


Messages : 173
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 22
Localisation : Partout


« Identité »
Clan, Sous clan: Rebels, Fighters
Race: Sorcier du Feu
Plus:

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Pv: Karot Ryuu] Lun 29 Aoû - 12:42

Jouer avec des sentiments… Vous ne savez même pas ce que cela veut dire, imaginez-vous la gravité d’une telle accusation proférée à la va-vite sans aucune réflexion ni aucune réelle preuve de ce que vous avancez ? Imaginez-vous une seule seconde ce que cela fait de voir ses sentiments contrôlés, modifiés, effacés, crées par une personne dont vous ne connaissez parfois même pas l’identité ni les ambitions ? Pouvez-vous imaginer une seule seconde ce que serait la vie d’un pantin si ce dernier avait une conscience ? Visualisez-vous ces fils qui dictent vos actes à la place de vos sentiments ? Maintenant, imaginez que ces fils soient en vous et accrochent votre cœur et votre cerveau, les deux organes servant à dicter les sentiments pour l’un et la logique pour l’autre… Et imaginez que vous ne maîtrisiez plus rien et que vous n’en soyez même pas conscients en plus, voilà comment on pouvait vraiment définir la façon de jouer avec les sentiments la plus parfaite, la manipulation totale de l’esprit.

La jeune femme semblait vraiment énervée de ce que Karot venait de faire, comme si elle avait vraiment l’impression qu’il avait joué avec les sentiments de sa créatrice. Enfin, elle en avait vraiment l’impression pour être plus précis, mais cela, le jeune Leader des Fighters n’en avait absolument rien à faire, il savait pourquoi il avait fait cela et s’il devait recommencer, il n’hésiterait pas une seule seconde. Qu’elle soit contente ou pas n’était vraiment pas le problème du jeune homme, qu’est-ce qu’elle pouvait faire de toute façon ? Peu importe la haine qu’il y avait en elle, elle ne pourrait jamais espérer ne serait-ce que toucher Karot si elle ne s’entraînait pas un minimum à maîtriser son pouvoir et diverses autres choses. Mais c’était une chose dont on ne pouvait avoir conscience lorsqu’on était submergé par la haine, ce n’était pas vraiment un problème en fait, il suffisait juste que le jeune homme la calme… A condition qu’elle ne fasse rien de stupide bien sûr.

De toute façon, le jeune homme n’avait plus à faire à Yûki là mais à cette deuxième personnalité qui vivait en elle, cette prétentieuse femme qu’était Yuu… Elle était vraiment stupide, elle pensait peut-être que son air glacial faisait peur à Karot ? Il avait vu des instincts meurtriers beaucoup plus puissants que cela, n’oubliez pas qu’il était l’un des ennemis N°1 du Gouvernement… En fait, il était le seul qu’il connaissait parmi les Leaders alors c’était vraiment la cible première, sa tête était même mise à prix, on se croirait presque dans One Piece mais bref. Le jeune homme la regarda alors qu’elle se débarrassait de la main qui avait sauvé Yûki des ténèbres, sa voix était aussi glaciale que son regard et cela donna presque envie de rire à Karot. Elle lui dit de ne plus s’aviser de la toucher à nouveau, cela ressemblait fort à des menaces, comment pouvait-elle le menacer avec aussi peu de force en elle ? Karot commençait vraiment à croire que cette jeune femme était folle.

Quelle question véritablement stupide… Est-ce que le jeune homme pensait seulement la comprendre ou est-ce qu’il avait lu dans le cœur de cette dernière ? Pouvait-on vraiment dire à quelqu’un qu’on le comprenait lorsqu’on n’avait pas vécu la chose que cette personne avait vécue ? Techniquement on pouvait dire que non, mais ne comparez pas Karot à n’importe quelle personne lambda. Mais le jeune homme n’avait pas dit à la jeune Yûki qu’il pouvait lire dans les pensées et même dans le cœur sans utiliser un seul de ses pouvoirs. Et puis, elle était tellement naïve qu’il était facile de lire en elle comme dans un livre ouvert, écrit en gros caractères et avec une loupe pour vous dire à quel point cela était facile. Bien entendu, le jeune homme n’avait jamais vécu quelque chose comme cela, il avait été aidé par tous ses amis et il avait été assez fort pour ne pas se faire capturer par le Gouvernement mais elle… Savait-elle ce que cela faisait de perdre des personnes importantes ? Elle n’en avait aucune idée, cette sale gosse.

Cette jeune fille était vraiment le genre de personne que Karot détestait, prétentieuse alors qu’elle était faible, sûre d’elle alors qu’elle n’avait aucun moyen de survie si elle sortait dehors et par-dessus tout… Qui semblait penser qu’elle savait tout de la vie alors qu’elle n’y connaissait absolument rien. Elle n’avait vécu qu’une seule des horreurs que la vie offrait, il y en avait tant d’autres que tous les Rebels avaient vécus et dont elle n’avait même pas idée… Vous pensez qu’elle savait ce que cela faisait de voir la mort chaque jour, de se dire que le prochain sera peut-être vous ? De ne pas savoir si les personnes qui compte pour vous sont mortes ou en vie ? De se dire que tout allait bien quelques jours auparavant et que maintenant c’est la Guerre ? De tomber dans les ténèbres pour en sortir et ne jamais prendre le risque de devenir un Mage Noir ? De se dire chaque jour qu’on a été trop faible pour protéger les personnes qu’on aimait si fort ? Elle ne savait rien de tout cela, alors comment osait-elle ?

La jeune femme semblait penser qu’elle savait se battre ou plutôt se défendre d’une manière ou d’une autre… Contre quelqu’un qui avait des pouvoirs ? Peut-être contre quelqu’un qui venait de découvrir ses pouvoirs mais elle ne pouvait battre aucun des Fighters que le jeune homme avait recruté jusqu’à ce jour et… Vous pouvez me croire, le jeune homme en avait recruté une très grande quantité, pas pour rien que la majorité des Rebels connus étaient des Fighters enfin… Ce n’était pas pour cela en vrai, c’était parce que les Spies étaient dissimulées et que les Insanes étaient… Karot ne savait pas grand-chose sur les Insanes en fait, à part leur Leader et quelques-unes de leurs caractéristiques principales… Quant aux Doctors, leur Leader qui était aussi la petite amie de Karot, Fûka Hirakawa, était une infiltrée dans le Gouvernement comme les Spies et leur Leader, Alessia alias Suki Maebara. Et toutes ces personnes étaient plus fortes que la jeune femme qu’était Yuu de toute évidence.

La jeune femme semblait tenter de se convaincre qu’elle était capable de quoi que ce soit contre une personne comme le jeune homme qu’était le Leader des Fighters et qui avait été nommé Karot par son père… Aussi héritier des Dragons et propriétaire des deux Dieux-Dragons Ten & Ryuu, Sorcier du Feu et nommé Mage Dragon depuis longtemps… Elle pensait pouvoir battre l’un des hommes les plus forts des Rebels s’il n’était pas le plus fort pour le moment d’ailleurs ? Elle était assez marrante et courageuse… Enfin non, elle n’était pas du tout courageuse, elle était très prétentieuse et son sourire narquois ainsi que la phrase qu’elle avait prononcé et l’insolence qu’il était possible de connoter dedans prouvait bien ce que le jeune Karot pensait. Elle voulait lui faire une démonstration de ses pouvoirs hein ? Elle ne savait vraiment pas dans quoi elle se lançait en étant aussi prétentieuse. Karot n’allait pas avoir d’autres choix que de la remettre à sa place avec douceur.

Ok, la partie à Yûki qu’elle avait créée et qu’on nommait double personnalité, qui était présentement en train d’affronter Karot par prétention… Cette jeune demoiselle qu’était Yuu maîtrisait mieux son pouvoir que sa propriétaire mais cela ne signifiait aucunement qu’il était puissant. Elle avait certes un certain sens du combat mais c’était tout mais pour le moment Karot comptait encore la calmer avec douceur mais… Elle prononça les mots qu’elle n’aurait jamais dû prononcer devant quelqu’un qui avait perdu tous ses amis à cause de personnes qui pensaient comme elle… Ils avaient eu ce qu’ils méritaient ? Karot fit apparaître Ten et Ryuu, enflamma ses deux Katanas et laissa sortir toute son aura meurtrière. Il apparut alors derrière Yuu, prit sa tête et l’éclata contre le sol à plusieurs reprises, après cela il planta son Katana dans le dos de celle-ci pour qu’il ressorte par son ventre, il l’envoya alors contre un mur et lui lança une boule de feu géante. Il arriva alors vers elle et la prit par la gorge en la soulevant et en l’étranglant. Il commença alors à lui briser les côtes une à une à moyen de coups de genoux et en l’écrasant sur le mur de temps à autre. Il la laissa ensuite tomber par terre et s’apprêta à en finir.


"Ils ont eu ce qu’ils méritaient hein ? Alors meurs ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 52
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 22


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Pv: Karot Ryuu] Lun 29 Aoû - 15:55

    La jeune fille se doutait que son attaque n’allait pas le toucher, pourquoi ? Parce qu’elle avait très bien compris que Karot était beaucoup plus fort qu’elle et ne se faisait pas d’illusion, mais au moins elle lui aurait montré qu’elle savait se servir de son pouvoir. Yuu pensait qu’il allait esquiver ses attaques ou alors les parés, mais il ne fit rien de cela, il disparut tout simplement. La jeune fille se demandait où il avait bien pu passer lorsqu’elle sentit quelque chose accrocher sa tête, elle n’eut pas le temps de savoir ce que c’était qu’elle fut projeté contre le sol par la tête. Cela faisait… Horriblement mal, et ce n’était que le début, malheureusement pour elle. L’homme qui lui tenait la tête la lui fit percuter le sol à plusieurs reprises qui étaient de plus en plus douloureuse pour la jeune fille. Elle ne pensait plus à rien hormis qu’elle avait terriblement mal et qu’elle voulait que ça s’arrête, d’ailleurs elle avait tellement mal qu’elle n’allait pas tarder à ne plus pouvoir garder le contrôle. Mais tout allait tellement vite qu’elle n’avait même pas le temps de réfléchir ou de penser, elle ne faisait que ressentir, et ce qu’elle ressentait était de la douleur. Et cela alla de pire en pire.

    Quand Karot en eut enfin fini avec sa tête il transperça Yuu de son katana qui ressortit par le ventre de la jeune fille pendant un bref moment avant qu’il ne l’enlève. La jeune fille recracha du sang par la bouche juste avant qu’un flot de sang ne se mette à couler hors de son ventre, elle était toujours consciente et se demandait bien comment elle faisait tant la douleur était grande. Elle n’avait jamais ressenti autant de souffrance et se dit que finalement elle aurait mieux fait de ne pas sortir pour une fois, mais elle n’avait pas le temps de regretter quoique ce soit. Yuu se fit ensuite projeté contre un mur avant de recevoir une boule de feu géante qui lui brûla la peau, elle se mit à hurler, elle n’en pouvait plus, cela faisait beaucoup trop mal et ça ne s’arrêtait pas. Des larmes se mirent à couler de ses yeux violets, malheureusement elle avait beau hurlé et pleurer cela n’atténuait pas la douleur. Elle comprenait un peu mieux l’état de Yûki lorsqu’elle se faisait encore torturé par le gouvernement, les deux étaient tellement douloureux que Yuu n’aurait su dire lequel faisait le plus mal. Juste après avoir était brûlé, Karot souleva Yuu et se mit à l’étrangler, déjà qu’elle avait horriblement mal voilà qu’elle ne pouvait plus respirer maintenant.

    Elle se mit à suffoquer, et lorsqu’elle se fit brisé les côtes elle recracha beaucoup de sang, elle allait finir par ne plus en avoir une seule goutte entre ce qu’elle recrachait et ce qu’elle perdait à cause de la plaie à son ventre. Qui plus elle est c’était limite si Karot ne lui brisait pas la colonne vertébrale lorsqu’il l’écrasé sur le mur, Yuu n’en pouvait plus et sentait qu’elle était en train de s’évanouir même si pour le moment ses hurlements la maintenaient à peu près éveillé. Enfin il finit par arrêter, relâchant la jeune fille qui tomba sur le sol et resta allongé sans faire le moindre geste. Elle n’avait plus aucune force et souffrait comme pas possible, d’ailleurs maintenant qu’il en avait enfin terminé, Yuu s’en alla laissant de nouveau la place à Yûki, elle n’avait pas pu le faire avant bizarrement. Enfin, Yûki avait de nouveau le contrôle et elle eut juste le temps d’articuler avec difficulté
    « N..Non… » avant de s’évanouir sous la douleur de ce qu’elle ressentait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Leader des Fighters
Mage Dragon


Messages : 173
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 22
Localisation : Partout


« Identité »
Clan, Sous clan: Rebels, Fighters
Race: Sorcier du Feu
Plus:

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Pv: Karot Ryuu] Mar 20 Sep - 21:13

Il était vraiment bête d'attaquer Karot alors qu'il était sûr que l'attaque que Yûki avait lancé n'allait même pas pouvoir le toucher. Il était vraiment bête de penser pouvoir l'impressionner par une maîtrise aussi minable de son pouvoir. Elle lui avait certes prouvé qu'elle était capable d'utiliser son pouvoir mais... Elle venait aussi de lui prouver qu'elle ne savait pas s'en servir d'une bonne manière. Il n'était même pas nécessaire de prendre en compte l'attaque de la jeune femme, un simple déplacement à ultra-vitesse suffisait pour pouvoir faire ce qu'il voulait... Autrement dit, lui donner une bonne leçon pour son insolence, il s'en était en premier lieu pris à la tête de la jeune femme à plusieurs reprises et de plus en plus fort. Il n'allait pas laisser respirer pour qu'elle puisse prendre un peu de repos ou qu'elle ait un quelconque instant de réflexion. Tout ce qu'elle devait ressentir était la douleur car c'était sa punition pour avoir osé proféré de telles paroles d'une manière aussi désinvolte. Karot était cruel ? Pensez ce que vous voulez, en tout cas la situation présente était telle que je vous la décris.

Mais ne pensez pas que Karot allait s'arrêter là, il s'était occupé de la tête de la jeune femme mais il était loin d'avoir terminé de s'occuper de son cas, c'était une véritable de séance de torture qui était sur le point d'avoir lieu. Le jeune homme ne détestait pas la jeune femme mais il fallait qu'elle paye pour avoir parlé aussi légèrement d'une chose aussi grave, peut-être que la transpercer avec son Katana pourrait bien graver ce message en elle. Bien sûr, il n'allait pas laisser son Katana à l'intérieur de la jeune demoiselle qu'était Yûki, il en avait besoin après tout. Une grande souffrance, plus insoutenable que toutes les autres, c'était ce que devait ressentir la jeune femme, la boule de feu qu'il lança sur la jeune demoiselle était très puissante mais elle ne brûla que sa peau laissant intact ses tissus et ses cheveux et ne s'en prenant pas au circuit interne. Elle pleurait mais ce n'était pas cela qui allait attendrir Karot. Cela n'allait aucunement empêcher ce dernier d'étrangler petit à petit la jeune femme qui ne pouvait donc désormais plus respirer, c'était le but en même temps.

Bien entendu, lorsqu'on était plus capable de respirer on ne pouvait faire qu'une chose pour tenter de prendre du souffle, suffoquer et ce fut donc ce que Yuu fit tandis que Karot lui brisait cette fois les côtes lui faisant perdre une autre grande quantité de sang. Pour tout vous dire, le jeune homme n'en avait rien à faire qu'elle se vide totalement de son sang à terme, après tout elle avait bien cherché ce qui lui arrivait en ce moment même. Ne pensez pas qu'il ne faisait que l'étrangler et lui briser les côtes très lentement pour bien la faire souffrir, il l'écrasait aussi violemment contre le mur à plusieurs reprises pour s'attaquer aussi à son dos sans pour autant lui briser la colonne vertébrale pour éviter qu'elle ne meurt trop vite. Il ne savait pas encore s'il allait la tuer ou non pour tout vous dire... Il hésitait grandement à le faire et... Non je rigole, Karot n'était pas capable de faire cela car ce serait aller contre ses règles morales et de Fighters. C'était pour cela qu'il avait arrêté d'ailleurs en relâchant la jeune femme qui n'était plus capable d'esquisser le moindre geste apparemment.

Karot sentait bien qu'il n'y avait plus aucune force dans le corps de la jeune demoiselle et vu que c'était son objectif premier étant donné qu'il était sous sa forme démoniaque si on pouvait appeler celle-ci ainsi. Mais n'allez pas croire qu'il avait un démon ou lui ou quelque chose du genre, il en avait assez avec ces deux Dragons alors ne vous inquiétez pas mais... C'était au niveau de son caractère qu'il était qualifié de démon sous cet état, on appelait aussi ce phénomène le mode destruction chez certains mais Karot se plaisait à l'appeler partie démoniaque, ça faisait beaucoup moins machine et jusqu'à preuve du contraire, Karot était un être vivant. De toute évidence, Yuu avait compris la leçon étant donné qu'elle avait fuit pour laisser la place à sa propriétaire, la demoiselle nommée Yûki et qu'il avait précédemment sauvé. C'était totalement stupide étant donné que s'il en tuait une, il tuerait de toute façon les deux mais ce n'était pas à l'ordre du jour. Si elle n'avait pas pu partir avant, c'était tout simplement parce que Karot l'en avait empêché si vous voulez tout savoir. Comment ? Ce n'est pas vraiment votre problème.

Yûki, qui avait repris sa place originelle venait de s'évanouir, normalement vu tout ce que son corps venait de subir. Il aurait été étonné qu'elle soit encore consciente après tout cela, il était d'ailleurs étonné qu'elle ait tout de même eut le temps de prononcer une parole qui avait l'air d'une supplication dans un certain sens. Il avait pitié des gens mais de toute façon il ne comptait pas la tuer alors ça n'avait pas servi à grand chose mais... Vu qu'elle n'était pas censé le savoir, c'était un peu normal qu'elle ait fait cela, c'était sûrement un de ces réflexes humains... Bref, il la prit avec un de ses bras et il l'emmena en salle de réanimation, son corps fut soigné de ses brûlures et il se retrouva comme si elle n'avait jamais subi l'assaut de cette gigantesque boule de feu, son corps fut aussi soigné du trou qu'elle avait dans le ventre à cause du Katana et de ses côtes cassés ainsi que de sa colonne vertébrale fêlée... Heureusement que les Doctors étaient vraiment des experts. Elle se réveillerait sûrement dans la soirée, au moment où ils devaient partir pour éviter d'être repérés par le Gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 52
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 22


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Pv: Karot Ryuu] Dim 9 Oct - 20:59

    Il n’était pas très étonnant que la jeune demoiselle s’évanouisse après ce qu’elle venait de subir, en même temps qui aurait pu résister à une telle douleur ? Le jeune Leader des Rebels lui-même peut-être ? Qui sait. En tout cas Yûki n’était pas apte du tout à résister à une telle torture et avait perdue connaissance, au moins maintenant elle ne souffrait plus, qui plus est aucun mauvais rêve ne vint la déranger. Son esprit était bien trop fatigué pour rêver à quoique ce soit, de ce fait quand la jeune demoiselle qu’était Yûki se réveilla elle eut l’impression qu’il ne s’était écoulé que quelques minutes. Pourtant son corps lui faisait moins mal, il était encore douloureux certes mais ce n’était plus la même douleur qu’avant, celle-ci était largement supportable, et c’était tant mieux. Yûki avait bien assez souffert de ce qu’elle avait vécu, elle n’avait plus envie d’en avoir à en supporter davantage, et pour une fois le destin semblait être avec elle, bien. La jeune fille ouvrit les yeux et fit face à un plafond parfaitement blanc, elle fouilla dans sa mémoire à la recherche de ses souvenirs afin de savoir où elle se trouvait.

    Yûki ne trouva pas d’information à propos de sa location exacte mais elle trouva bien mieux, ou pire, cela dépendait du point de vue. Elle se souvient de ce qu’elle avait vécu quelques temps plus tôt avec Karot et se mit à trembler et agripper sa couverture avant de tourner la tête pour voir s’il n’était pas là. Manque de chance pour elle, le Leader des Fighters qui lui avait infligé de terribles blessures était présent, pire encore, il s’était rendue compte qu’elle s’était réveillé. La jeune fille se mit à avoir peur, très peur, son corps entier fut parcourus de tremblement qu’elle ne pouvait contrôler et se cacha sous la couverture du lit dans lequel elle se trouvait avant de se rouler en boule dans ce dernier. Cet homme était dangereux, il lui avait fait du mal, elle ne devait pas rester là en sa compagnie mais malheureusement elle ne pouvait lui échapper. La jeune demoiselle se mit à trembler de plus belle tandis que son cœur battait la chamade sous l’émotion intense qu’elle ressentait, bon sang mais qu’avait-elle fait pour mériter tout cela ?

    Tandis que Yûki était en train de montrer tous les symptômes de la peur, Yuu, sa double personnalité était vraiment très en colère de s’être fait ridiculiser ainsi, et encore plus que le jeune homme nommé Karot soit tellement fort qu’elle n’ait rien pu faire contre lui. Ce type lui inspirait deux choses, l’une, une très grande peur, et l’autre une profonde colère. Sans oublier le fait qu’elle se sente parfaitement impuissante face à lui, chose qui se rajoutait à sa colère, pourquoi donc ne pouvait-elle pas régler son compte à ce type ? Pourquoi c’était lui qui l’avait massacré ? Yuu était furieuse mais ne pouvait rien faire, si elle tentait quoique ce soit d’autre contre lui rien ne lui garantissait qu’il la laisserait en vie la prochaine fois. Qui plus est sa créatrice ne voudrait sûrement plus lui passer le contrôle en présence de l’homme par peur qu’elle ne le mette encore en colère, pff, décidément on se débarrassait d’un problème et un autre vous tombez dessus, qu’est-ce qu’elle aimait la vie ! Yuu malgré sa colère restait tout de même calme, enfin disons qu’elle restait dans son coin et ne parlait pas à Yûki. De toute façon la jeune fille était bien trop effrayée pour prêter attention à sa double personnalité, qui ne lui aurait d’aucune aide, bien au contraire.

    D’ailleurs la jeune demoiselle finit par se rendre compte que ses blessures avaient été guérie et se demandait bien comment cela se faisait, elle aurait dû être dans un état critique avec de telles blessures ! Mais pourtant elle était bien là en pleine forme, bon pas totalement vu qu’elle avait encore mal un peu partout mais elle n’avait plus de blessures, pas la moindre. Yûki resta perplexe face à cela, comment se faisait-elle qu’elle soit indemne ? Tout cela n’aurait été qu’un mauvais rêve ? Ou alors était-ce Karot qui l’avait soigné ? Mais comment aurait-il pu faire cela ? La médecine n’était pas aussi avancée à ce point ! Peut-être avait-il un pouvoir lui aussi et qu’il pouvait guérir les gens ? En tout cas si tout cela avait été réel cela voulait dire que le jeune homme l’avait soigné, pourquoi ?

    Et puis ça avait été bien trop réel pour être un rêve, non, c’était bien réel ce qui s’était passé, et c’était aussi réel qu’elle avait été soigné. Mais elle n’arrivait pas à savoir très bien pourquoi, il ne l’avait pas tué et l’avait guérie, c’était vraiment bizarre, il n’avait aucune raison d’avoir fait cela, vraiment aucune. La jeune demoiselle ne comprenait pas mais elle n’osait pas demander quoique ce soit au jeune Leader des Fighters, elle était toujours effrayée par le jeune homme. Après tout il venait de la torturé, si elle lui disait quoique ce soit qu’il n’appréciait pas elle craignait qu’il se ne remette à faire la même chose. De ce fait Yûki n’osa pas lui parler et sortit timidement sa tête de sous la couverture afin de le voir même si elle ne pouvait pas lui dire quoique ce soit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Pv: Karot Ryuu]

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre au clair de lune [Pv: Karot Ryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless War :: RPG - LA VILLE. :: Quartier commercial. :: Les rues.-