Ouverture du forum ; « Rejoignez nous les p'tits loups on vous mangera pas ! »  .
Divertissement ; « Resultat du concours de la meilleur fiche ici ! »
Actualités ; « Lancement d'une intrigue, venez la commentez ici ! »

AuteurMessage


avatar



Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 20
Localisation : Par-ci ou par-là.


« Identité »
Clan, Sous clan: Others, Hunters
Race: Mystery Twins.
Plus:

MessageSujet: Rendez-vous secret [PV Calypso] Sam 16 Juil - 16:14

Une bourrasque de vent vint ébouriffer les cheveux de la jeune fille. Il faisait assez frais pour l'été, et le soleil était couvert par des nuages gris. Le brouillard avait pris place dans la ville empêchant certaines voiture d'y voir clair.
Pluton jeta un coup d'œil derrière elle pour vérifier qu'on ne la suivait pas. Satisfaite elle accéléra un peu plus son pas. Les rues étaient sombres, l'endroit était parfait pour piéger quelqu'un. Elle ne voulait prendre aucun risque. De plus, il fallait qu'elle se dépêche car elle allait être en retard. Elle ne tenait pas à faire patienter sa sœur, car, si celle-ci lui avait donné rendez-vous ici, dans un endroit aussi lugubre et calme elle devait bien avoir une bonne raison. D'habitude quand elle voulait revoir sa sœur, elle optait pour le centre commerciale, la plage, bref, un endroit qui était rempli de gens tel une fourmilière. Ici, il n'y avait pas un chat.
Bien sûr, ce n'est qu'une expression, se précisa-t-elle mentalement en entendant un miaulement agressif d'un chat de gouttière. Pauvre petites bêtes, elle étaient seules, obligées de se nourrir dans les poubelles sans même comprendre ce qui leur arrivait. Elles étaient impuissantes.
Pluton arriva à l'endroit du rendez vous, c'était une impasse, un endroit parfait pour être tranquille. Cela devait-être très important. Elle songea à ce qui pouvait être aussi important. Le gouvernement. C'était surement ça. Et si les forces de l'ordre avaient deviné son petit jeu? Et si elles recherchaient les jumelles et qu'elles allaient les prendre pour cobaye? Pluton se retint de frissonner, mais elle sentit son pouls s'accélérer. Non pas qu'elle avait peur de devenir cobaye, mais elle pensait plus à sa sœur. Imaginer Calypso enchainée dans une prison, des scientifiques lui injectant des liquides toxiques avec des seringues immenses, était insupportable. Elle balaya ses idées qui lui déplaisaient en secouant sa tête. Cette fois, c'était sa sœur qui était en retard. Elle consulta sa montre à gousset qui le lui confirma.
À ta place je m'achèterais une glace le temps qu'elle arrive!
La voix provenait de la montre, une très jolie montre à gousset de couleur bronze. C'était l'ami actuel de Pluton. Cela faisait un mois qu'elle l'avait avec elle. Pour l'instant, elle l'aimait bien, quoique elle le trouvait peut-être un petit peu énervant comme cette fois. Surtout quand il riait tout seul de ses blagues stupides. Comme maintenant.
Tais-toi, imbécile! Lui renvoya-t-elle mentalement.
Elle t'a peut-être posée un lapin.
Pluton ignora cette pensée, sa sœur ne lui posait jamais un lapin, pourquoi le ferait-elle maintenant? Surtout si la nouvelle est importante.
Son esprit se balada dans ses souvenirs. Il y a peu, elle avait entendu dire que quelqu'un savait tout de chaque être dans cette ville, et qu'il s'amusait à révéler leurs secrets si l'on ne faisait pas ce qu'il disait. Comment s'appelait-il déjà? Mister Z. Au début, elle n'y avait pas vraiment cru. Cependant, elle n'avait pas pu s'empêcher de jeter un coup d'œil par curiosité sur son blog et depuis...
Tu penses qu'il existe, lui susurra la petite voix de la montre dans sa tête.
-Mais non, idiot!
Zut, elle avait parlé à voix haute. Elle jeta un regard derrière elle pour voir si on l'avait aperçu. Personne. Tant mieux, elle ne se voyait pas expliquer à sa sœur ou même à un inconnu ce qu'elle faisait. Elle ricana à l'idée de devoir donner une excuse.
« Ne vous inquiétez pas! Je me dispute juste avec ma montre qui forme mes pensées à ma place! Elle me disait que ce Mister Z existait, il fallait bien que je la réprimande, non? »
Cet inconnu était surement un imposteur qui connaissait les personnes dont il parlait sur son blog. Et puis, comment pouvait-il connaître les secrets de tous le monde? C'était impossible.
Pluton imagina son nom inscrit sur ce blog, avec ses informations secrètes. Elle frissonna. Jamais il ne serait ses secrets à elle, car, même sa sœur ne les connaissait pas tous. Elle les gardait trop bien, pour que quelqu'un puisse jouer avec elle.
Elle caressa sa montre du doigt, et replongea dans son enfance. Sa mère, sa précieuse maman qui la détestait. Qui l'avait toujours détesté. Pourquoi? Pour Jupiter. Si la jeune fille avait su plus tôt, elle n'aurait jamais écouté son ancien ami, sa peluche. Sa vie serait-elle différente que maintenant, si Jupiter était encore là? Elle ferma les yeux. Ce n'était pas le moment d'avoir des regrets.
Pluton regarda au fond de la rue sombre, et fut soulagée en voyant une petite tâche violette apparaître au loin. Enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 6
Date d'inscription : 08/07/2011
Localisation : Devant mon ordinateur :3


« Identité »
Clan, Sous clan: Non validé
Race:
Plus:

MessageSujet: Re: Rendez-vous secret [PV Calypso] Mar 19 Juil - 16:58

Calypso Lulyss cria de joie en fixant l'enveloppe. Elle tourna la tête a gauche, puis à droite pour vérifier que personne ne l'avais vue lorsqu'elle aperçut un élève. Ce garçon qui tenais toujours un appareil photos plus gros que sa tête dans les mains. Calypso ne conaissait pas son nom, elle savait juste que c'était un petit fouineur. Elle passa devant lui en l'évitant mais il prit la parole. Elle inventa un gros mensonge en expliquant que cette lettre venait d'une boutique de maquillage. L'élève lui posa d'autres question et Calypso lui dit qu'elle venait de gagner 1 an de maquillage gratuit, ce qui la rendait heureuse. Bien évidemment, ce n'était pas vrais. Il lui posa pleins de questions durant 15 minutes mais il restait perplexe. Finalement, Calypso lui fit un signe de main et elle partit en courant, la lettre bien cachée dans son sac, vers les rues. Toute les rues étaient très animées, les commerçant criaient des truc comme : "Deux euros la sardine fraîche" ou " 1 euros la salade" !. Mais ce n'était pas comme ça partout. Il y avait aussi des ruelles sombres, là ou Calypso avait rendez-vous avec Pluton.

- PLUTOOOOOOOON ! J'ai reçue une lettre de Jane Lulyss.

Calypso ne voulait pas dire "j'ai reçue une lettre de Maman". On ne sait jamais, les murs ont des oreilles et recevoir une lettre de ses parents, c'était strictement interdit. Il valait mieux être prudent.

- Tiens. Par contre, promet-moi de ne pas pleurer hein !

Calypso lui tendit le lettre enveloppée d'un ruban violet & d'un ruban vert.

[center]"Pour Ma Calypso et Ma Pluton.
Pour commencer, vous me manquez beaucoup, beaucoup.
La maison est très vide ces temps-ci. J'ai du mal à m'habituée a ce silence si pesant. Finit vos éclats de rires et vos chuchotements le soir. Mais, je n'ai pas à me plaindre. J'ai trouvée un nouveau travail, dans l'immobilier beaucoup mieux payés que le précédent. Votre père a finit sa mission militaire mais quand il est rentré, il était différents. Il me prenait juste pour une servante. Nous sommes donc en pleins dans les démarches de divorces. Mais, rassurez-vous, il n’est pas triste. Il n’a pas arrêté de me tromper pendant sa mission. . J’ai rencontrée un homme mais, je ne vous en dirais pas plus, étant donnée que je ne sais pas si c’est sérieux ou non. Cessons de parler de moi. Comment ça se passe sur l’île ? J’espère qu’on ne vous prends pas pour des cobayes. Je sais que votre vie ne doit pas être évidente. Je m’en veux, c’est de ma faute. Si seulement j’avais remarquée plus tôt vos pouvoirs, si seulement je vous aurais protégée, si seulement … Voilà, je vis dans le regret. Pluton, je regrette que des fois, tu ai eu l’impression que je te haïssait, mais c’est faux. D’ailleurs, je vous aime autant toutes les deux. Je me rends compte trop tard à quel point vous comptez pour moi. Pour ne pas aller mal, j’essaye de me dire que ce n’est qu’un cauchemar Il me tarde de me réveiller pour que ce vieux rêve soit derrière moi. J’aimerais tellement être dotée d’un pouvoir pour vous rejoindre. Je finit sur ces quelques phrases futiles. Mes deux petits anges, prenez soin de vous, je vous aime. Promettez-moi de jamais m’oublier.

Ps: Le ruban violet est pour toi Calypso, et le vert pour toi, Pluton. Ce sont des portes bonheurs, vous n’avez qu’à les nouées à votre poignet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 20
Localisation : Par-ci ou par-là.


« Identité »
Clan, Sous clan: Others, Hunters
Race: Mystery Twins.
Plus:

MessageSujet: Re: Rendez-vous secret [PV Calypso] Mer 20 Juil - 0:23

Pluton eu l'impression de redevenir enfant quand elle vit sa sœur arriver. Sa soeur jumelle, qui s'occupait d'elle comme une grande sœur. Comme toujours elle se sentait plus petite qu'elle, comme un guerrier s'adoucit en retrouvant sa mère. Elle, s'était avec sa sœur qu'elle se sentait presque en sécurité. Oui, presque, car son instinct était toujours présent et elle savait que le danger était partout. Même s'il arrivait quelques fois qu'elle oublie ce danger à cause de Calypso. Un peu comme maintenant, où l'apaisement avait pris la place de la nervosité. Sa soeur cria tout haut et fort son prénom, au cas où Pluton ne l'aurait pas vu – impossible de ne pas remarquer une tâche violette dansant presque au milieu d'une rue sombre. Heureusement, il n'y avait personne et la jumelle était quand même méfiante, c'est probablement pour cette raison qu'elle cita le nom de leur mère au lieu d'utilisé le surnom familier que toutes les mères ont. Maman. Quand Pluton comprit ce qu'il se passait, son cœur s'accéléra et elle fut prise d'une soudaine nostalgie. Ainsi, une lettre de leur mère avait réussit à parvenir sur l'île. Voilà qui expliquait ce rendez-vous mystérieux dans les ruelles sombres.
Calypso lui tendit la lettre et sa jumelle dû calmer ses tremblements avant de la prendre. Que ce passait-il pour que leur mère les envoie une lettre? Voulait-elle juste de simples nouvelles, ou c'était-il passé quelque chose? Tout un tas d'image défilèrent dans la tête de Pluton. Jane en prison, torturé pour donner des informations de ses filles. Et si elle disait quelque chose qu'il ne fallait pas dire? Non, ils ne l'auraient pas mis en prison pour un rien. Elle décida d'arrêter de se faire peur et de regarder ce que disait cette lettre.

-Tiens. Par contre, promet-moi de ne pas pleurer hein!

Si ce n'était pas Calypso qui avait prononcé ces mots, cette phrase aurait été complètement déplacée. Pluton ne pleurait jamais. Personne ne l'avait vu pleurer, et jamais personne ne la verrait pleurer. Enfin, presque personne. Car avec sa sœur, la jeune fille retrouvait ses airs de bébé et ne se retenait nullement de pleurer. Curieux, non? À partir de ses sept ans, elle n'a plus eu d'affection maternelle, elle n'a plus eu les bras de sa mère pour s'y réfugier, pour pleurer, aucun de ses parents n'étaient là pour la consoler. Il y avait que Calypso, qui souriait tout le temps, même quand la situation était grave. Sa joie et sa bonne humeur était contagieuse.
Déjà Pluton sentait ses yeux brulant, et la boule qui nouait sa gorge. Elle calma le mieux possible ses tremblements pour que sa sœur ne puisse pas les voir, ravala ses larmes et ouvrit la lettre.
La jeune fille lut attentivement et calmement chaque mots et chaque phrase. Elle sentit sa colère monter quand elle vint au passage de son père. Ainsi à présent, sa mère et son père s'était tous les deux trompés. Elle ressentit de la tristesse lorsqu'elle apprit qu'ils divorçaient. Cela pouvait paraître idiot, mais elle avait toujours ressentit une certaine admiration pour son père. Elle le détestait, mais elle admirait et elle était presque fière qu'il soit son père. Il était froid, cruelle, - et peut-être même sadique – c'était en quelques sortes, son modèle. Après le divorce, elle n'allait probablement plus jamais attendre parler de lui, ni comme militaire, ni comme père.
Sa colère monta encore plus quand elle lu que sa mère avait rencontré un homme. Ses filles étaient prisonnière sur une île, chaque jours elles risquaient la mort et Jane Lulyss était amoureuse! De toutes façons, c'est ce qu'elle avait toujours fait, voyager avec des hommes pour oublier sa fille Pluton qu'elle détestait.
Celle-ci ressentit un soupçon de tristesse quand elle lu la phrase « Pluton, je regrette que des fois, tu ai eu l’impression que je te haïssait, mais c’est faux. » Ces mots regorgeaient de mensonge, elle n'avait pas besoin d'avoir un odorat particulier pour le deviner. Mensonge, toujours des mensonges! Sa mère était recouverte d'un tissu de mensonge. La jumelle du se retenir pour ne pas déchirer la lettre et l'écraser. Toutefois, elle sa colère s'apaisa quand elle lu le petit post scriptum. Un petit sourire s'étira sur ses lèvres et elle dénoua en suivant le ruban pour l'accrocher à son poignet. Si sa mère mentait tout le temps, c'est parce-qu'elle était désespérée. Et malgré la haine que celle-ci éprouvait pour Pluton, la fillette l'aimait. Car c'était avant tout, sa maman, celle qui c'était occupée d'elle jusqu'à ses sept ans, celle qui l'avait porté dans son ventre, l'avait nourrit, l'avait dorloté. Mais Noursy, l'ancien compagnon de la jeune fille avait tout gâché, il avait tué Jupiter, et Jane en voulait à celle-ci. Elle étouffa un petit rire et admira son poignet tel une enfant de huit ans.
Sa petite maman était à présent accrochée à son poignet, et plus jamais elle ne la quitterait.
Ça y est, elle est en mode bébé ... ronchonna la voix de sa montre qu'elle ignora.

-Tu as vu Calypso, il me va bien! Tu ne mets pas le tien?

Elle dénoua le ruban violet et l'attacha au poignet de sa soeur, puis mis le sien à côté. Elles avaient les mêmes mains et poignets fins.

-Il te va bien, avait-elle dit avec un ton un peu moins enfantin qu'avant.

Elle plongea son regard dans celui de Calypso pour y déceler quelque chose. Elle s'attendait à ce que sa sœur lui adresse un sourire qui voudrait dire « On fait quoi maintenant? » ou « On se balade? » C'était à chaque fois comme ça, elle se comprenait, sans même dire un mot, il suffisait d'un sourire, d'un froncement de sourcil et le message passait. Un avantage à être des jumelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rendez-vous secret [PV Calypso]

Revenir en haut Aller en bas

Rendez-vous secret [PV Calypso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless War :: RPG - LA VILLE. :: Quartier commercial. :: Les rues.-