Ouverture du forum ; « Rejoignez nous les p'tits loups on vous mangera pas ! »  .
Divertissement ; « Resultat du concours de la meilleur fiche ici ! »
Actualités ; « Lancement d'une intrigue, venez la commentez ici ! »

AuteurMessage


avatar



Messages : 1
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 23


MessageSujet: Je te montrerai mes crocs bien assez tôt | Arthur Maglioni Lun 14 Mai - 2:57


« Arthur Maglioni »
ft. SOUTH ITALY - Hetalia.

    Arty ; /
    Âge, date de naissance & lieu de naissance ; 15 ans, 13 mars 1998, Venise, Italie
    Origine ; Italienne
    Sexualité ; Il ne s'est jamais posé la question. A voir.
    Année scolaire ; 5ème Année
    Clans ; Quel est son clan ? Pourquoi a-t-il rejoint ce clan ? Fighters. Pourquoi? Tout simplement car j'ai en moi une rage incontrôlable envers ceux qui ont détruit mon Paradis et que je veux récupérer cet endroit, le seul où je me sentais, presque normal. Il faut que cette ancienne époque retrouve ses couleurs, j'en paierai le prix, même si je y laisser la vie, ça ne me fait pas peur. Je regarde la mort droit dans les yeux et je lui ri au nez. Viens me chercher, si tu cours plus vite que moi.
    Races ; Loup Garou



« PHYSIQUE, MENTAL, HISTOIRE, ... »

    Description Physique ;
    Me décrire? Quelle forme désirez-vous? Le forme presque humaine ou celle de la bête? Car oui, je ne suis pas comme tout le monde. Je suis une créature de l'Enfer, une créature de la nuit. Celle qui dévore les enfants dans les légendes urbaines. Je suis la bête qui hurle, qui pleure devant la Lune pour les plus crédules. Mais quand vous me croisez, ce n'est pas la bête que vous voyez. On me regarde et malheureusement, on me trouve généralement beau. On me trouve un quelque chose d'attirant. La plupart des filles ne se privent pas de me reluquer, ne trouvant rien de vulgaire à ça, tandis que lorsque les rôles sont inversés, on nous prend pour des pervers, nous, les hommes. Alors quoi? Mon regard pétillant et malicieux d'un vert anis vous attire plus qu'un autre? C'est vrai que mes iris sont beaux, ils sont vraiment très clairs et très brillants, oui, c'est exactement un brin de malice qu'on y voit. Ce brin de malice qui me fait faire des conneries, qui me rend hargneux durant un combat, qui me donne la rage nécessaire pour mettre mon adversaire K.O. Je suis assez grand, plutôt musclé, il me faut une condition physique irréprochable. Je fais donc beaucoup de sport, de musculation, de Football américain aussi. Mes cheveux bruns tournent un peu au roux quand le soleil tape dessus. Ils sont pas vraiment longs mais pas non plus courts. Juste assez pour me donner un look qui fait tomber les filles. Je devrais peut-être les couper alors, non? Que vous ajouter de plus? J'ai rien à dire sur mon look personnellement, je suis comme tu me vois, point barre, y'a rien de plus, rien de moins. Enfin non, je ne devrais pas dire ça, car j'ai.. un autre look en effet. Une autre peau. Une autre facette.
    Les soirs de pleine Lune ou quand j'en ai besoin pour des raisons que j'apprécie (les combats), ma peau d'humain se transforme. On m'a toujours demandé si ça faisait mal quand je me transformais. Question stupide. Essaie d'arracher ta peau pour en laisser une autre surgir et tu auras ta réponse. Même si l'habitude est là, ça me fera toujours mal, mais l'adrénaline du combat fait en sorte de camoufler un peu ça. Apparaît alors un pelage roux - bruns. De longs poils envahissent mon corps autrefois blanc et presque imberbe. Mon visage se transforme, mes yeux changent, mais gardent leur couleur, leur malice. Qu'est-ce que je deviens? Une bête. La bête que je suis et que je serai toujours. L'instinct prend forme. L'esprit animal en moi s'éveille et me domine totalement, révélant mon impulsivité. Je suis grand, je suis impressionnant et quand je grogne, le silence règne autour de moi. J'inspire la peur et d'une patte, je pourrai faire des dégâts considérables sur un Homme.
    A quoi vous arrêterez-vous? A mon charme humain ou ma rage animale? A moins que ça ne soit l'inverse?...

    Description Mentale ;
    Moi. Moi. Moi.
    Je n'aime pas parler de moi et encore moins à des inconnus. Qu'ont-ils besoin de savoir? Il n'y a rien à savoir sur moi, on sait très bien comment je suis. L'animal en moi me laisse toujours dans ce débat sans fin sur les Instincts animaux et sur l'Humanité qui sont en moi. 50/50. Mes décisions sont pour la plupart, instinctives, je suis quelqu'un d'impulsif. Un coup de sang. Je pars au quart de tour. Un regard, un mot, une phrase de travers et c'est ma main autour de ta gorge que tu sentiras. Je n'aime pas être entouré de gens qui ne me servent à rien, qui ne font que parler, qui piaillent sans arrêt sur leurs tristesses misérables. Je veux être entouré de gens qui ont des choses intéressantes à dire, à m'apprendre, mais ça, je ne le reconnaîtrai pas, je suis bien trop fier. J'aime les gens qui ont de l'humour et qui savent s'en servir.
    Moi. Moi. Moi.
    Encore? Mais je viens de vous dire que je n'avais pas envie de parler de moi bon sang! Qu'est-ce que tu ne comprends pas là-dedans? Non c'est non. Vas voir là-bas si j'y suis parce que la prochaine fois, je te jure que je ne te louperai pas.
    Je pratique le sport, plusieurs fois par semaine, je m'entraîne, seul ou en groupe, tout dépend des personnes sérieuses ou non qui sont avec moi. J'adore le sport, ça me défoule quand je ne combats pas, c'est un moyen de me calmer. J'adore courir des heures, sous la pluie, quand je suis vraiment énervé. C'est soit ça, soit je défonce un mur alors oui, il vaut mieux aller courir non? Parfois, je cours en étant Loup, je vais plus vite et les sensations sont totalement différentes et j'ai une endurance plus impressionnante en plus!
    J'adore me battre, j'adore les affrontements. Pourquoi? Parce que je suis une arme de combat, mon sang est telle une balle de plomb. Je suis fait pour ça, mon existence est faîte pour le combat, je suis là pour ça. J'ai trouvé ma raison de me battre alors non, je ne me retiens pas, jamais et je continuerai. Quand l'école sera de nouveau comme avant, je me trouverai une autre raison de me battre, j'en aurai toujours besoin, sans affrontement, je ne survivrai pas.
    Pour ce que j'aime dans la vie, c'est assez clair, non? Le sport, le combat, la vitesse, la musique à fond. J'aime la pluie, j'aime les carottes et le céleri. J'adore mon pays natal.
    Ce que je n'aime pas? Tout le reste et tout ceux qui sont bien trop différent de moi. Hey! Je suis Italien, une tête de c*n. Ne l'oubliez pas.

    Histoire ;
    La nuit va tomber. Je suis tranquillement installé sur le canapé avec ma petite soeur, Lucia. On joue, elle s'amuse avec son doudou sur moi, je m'amuse à le lui prendre et à le cacher, ça la rend folle. Elle hurle que je le lui rende, moi, ça me fait rire. Mais bientôt, plus le temps de jouer. Les lumières du salon sont allumées, la nuit va tomber, voilà, c'est à ce moment là.
    Deux mains s'approchent à toute vitesse de moi, m'empoignant par le col, mon père manque de m'étrangler. J'étouffe et bientôt, mes pieds ne touchent plus rien. Il me soulève totalement et m'entraîne en bas... en bas. Là où la lumière n'existe pas, là où aucun bruit joyeux n'existent. Là où les rats, les souris, les araignées, les insectes sont mes seuls amis. Là où tout ce qui fait peur aux autres devient mon monde, sont mes compagnons, sont mon quotidien. Mon père descend les premières marches, puis me jette au sol de la cave, s'empressant de remonter précipitamment et de se barricader lui et sa famille, ma famille...
    J'ai mal, la chute a été encore une fois, violente et dure. Cruelle. J'ai mal à mon épaule et à mon bassin, le docteur a dit qu'ils étaient déplacés, à force de tomber, les soirs de pleine lune, sur ce sol là. Il n'y a pas de fenêtre dans cette cave, dans cet enfer. Mais j'ai réussi à creuser un petit trou, me permettant de voir à l'extérieur, d'apercevoir ce pourquoi je suis ici. De voir ce qui me rend différent, ce qui me fait vivre parmi les reclus. Je commence alors à me sentir mal. Ca y'est, ça commence.
    Ma peau me tire, comme si on coinçait ma peau quelque part et qu'on tirait, mes poils sont tirés eux aussi, c'est très désagréable, comme une sensation de brûlure. Ma peau se tire, se tire, elle s'étend, elle s'agrandit, j'ai la sensation qu'elle va éclater, comme un ballon que l'on gonfle trop. La pression devient insupportable, j'hurle, j'ai mal. Je ne suis pas encore habitué. Je ne tiens plus en place, je bouge, je tourne, je tape dans la table qui est là, je m'y accroche mais non, je finis par la balancer au travers de la pièce. J'ai huit ans et j'ai déjà une force incroyable. Ca fait maintenant deux ans que ça dure, qu'à chaque pleine Lune, je suis enfermé là, comme un monstre, comme une honte, comme un insecte. Bientôt ma peau se recouvre, elle change de couleur, de texture, ça me fait mal, comme des millions d'aiguilles qui passent au travers de ma chair. Ma vue se trouble quelques instants, mes yeux changent de formes, changent de vision, je ne vois plus de la même façon, maintenant, je vois comme un Loup. Mes oreilles, mon visage, mes vêtements disparaissent pour prendre une nouvelle forme. Mes parents vont me retrouver nu, demain matin, épuisé sur ce sol dégueulasse. Bientôt je changerai encore, passant de l'enfant à l'homme. Quand ma mutation s'arrêtera t-elle? Je ne suis pas prêt pour tout ça. Mon corps d'enfant est alors complètement changé, je ne tiens plus sur mes jambes, je suis à quatre pattes à présent, j'ai ma forme animale. Voilà qui je suis. Simplement, férocement, singulièrement. Je ne suis plus Arthur. Je suis la bête.

    Description détaillée de la race ;
    Ma race. Je crois que j'en ai assez parlé non? Quand je suis Loup, plus rien d'humain ne compte. Je ne réponds à aucune raison, aucune logique, je suis mon instinct animal. Si je sens le danger, j'attaquerai, peu importe de quoi il s'agit. Sous ma forme primaire, celle du loup, je suis moi-même, je me sens mieux, je me sens libre, tout d'abord, j'ai une force et une puissance incroyables. Je me sens au dessus de tout le monde, depuis mon passage à l'école. On m'a apprit que non, je n'étais pas ce monstre qu'on m'a fait croire que j'étais pendant toute mon enfance. Je suis un être à part entière, ayant deux apparences au lieu d'une seule. Je suis double, je suis uni à moi même. Je me complète, je suis ma propre âme soeur. Mes deux faces se ressemblent beaucoup plus qu'on ne me l'a fait croire quand j'étais enfant.
    Au départ, je ne me transformais que les soirs de pleine Lune, mais on s'est vite aperçu que lorsque la colère m'envahissait, je pouvais également me transformer. A l'école, on m'a apprit à canaliser ça, à faire en sorte que je ne devienne par Loup à chaque colère, car sinon, j'aurai toujours été sous cette forme et pour les autres, ça n'aurait pas été très... joyeux. Alors j'ai appris d'autres moyens pour me transformer, qu'aujourd'hui je maîtrise plutôt bien.
    En étant Loup, j'ai l'esprit de meute, pour le moment, je suis un Loup solitaire, mais j'espère qu'un jour, je trouverai une Famille. Entre Loup, ce mot à un sens bien spécifique. J'ai également une ouïe et un odorat développés. Mon point faible? L'eau. J'ai vraiment du mal, en Loup, a apprécié et adapté cet élément à ce que je suis. Ca ne passe pas. Non.

    Relations ; Les Relations que j'ai avec les autres? J'attire les gens, comme des aimants. Soit on m'idolâtre, soit on me hait. C'est aussi simple que ça. Je n'arrive pas à avoir des relations durables, en amitié surtout, pour ce qui est de l'amour, je ne vois pas l'intérêt d'être amoureux. Mais mes amis ont tous finit par fiche le camp ou alors c'est moi, l'éternel Loup solitaire qui cherche sa meute parfaite.. je ne reste jamais plus de trois mois avec les mêmes personnes, je me lasse, elles ne m'intéressent plus et je m'en vais ailleurs.
    Pour ma famille, je ne parle plus à mes parents. Dès que je suis entré à l'école, j'ai coupé les ponts avec eux qui m'ont toujours fait croire que j'étais un monstre à cacher. Ils m'ont humiliés, ils n'ont jamais été là pour moi. Je les tuerai volontiers. Par contre, pour ce qui est de Lucia, ma petite soeur, c'est mon trésor. Elle n'a jamais eu peur de moi, de qui j'étais et pour moi, elle est la personne la plus précieuse. Malgré la distance aujourd'hui, je la garde dans mon coeur, je la garderai pour toujours et je ferai en sorte qu'elle me rejoigne, un jour...



    Et ton prénom d'geek c'qua ? Lilee.
    Et ton âge ? T'es pas un pédophile, heen ? 18 ans. Nap.
    Comment t'es arrivé ici ? CRACHE LE MORCEAU D: Partenariat d'un forum sur lequel je suis :3
    Et comment tu trouves le forum ? IL EST SEX, HEEN ? (a)
    & genre, si j'te dis mot de passe, tu me réponds ? Bah j'te donne le mot que j'ai trouvé dans le Règlement : UBIOBAB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


♕ - Meow. ♥
♕ - Meow. ♥


Messages : 617
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 21


« Identité »
Clan, Sous clan: Rebels, Spies
Race: Neko
Plus:

MessageSujet: Re: Je te montrerai mes crocs bien assez tôt | Arthur Maglioni Sam 23 Juin - 13:23

8D

‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


♕ - Police Anti-Vol
♕ - Police Anti-Vol


Messages : 603
Date d'inscription : 11/12/2010
Age : 20


« Identité »
Clan, Sous clan: Rebels, Insanes
Race: Craqueur
Plus:

MessageSujet: Re: Je te montrerai mes crocs bien assez tôt | Arthur Maglioni Ven 29 Juin - 18:20

8D

‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je te montrerai mes crocs bien assez tôt | Arthur Maglioni

Revenir en haut Aller en bas

Je te montrerai mes crocs bien assez tôt | Arthur Maglioni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless War :: Administration. :: Registre.-