AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  News ShiinuNews Shiinu  
Ouverture du forum ; « Rejoignez nous les p'tits loups on vous mangera pas ! »  .
Divertissement ; « Resultat du concours de la meilleur fiche ici ! »
Actualités ; « Lancement d'une intrigue, venez la commentez ici ! »

AuteurMessage


avatar


♕ - Police Anti-Vol
♕ - Police Anti-Vol


Messages : 603
Date d'inscription : 11/12/2010
Age : 21


« Identité »
Clan, Sous clan: Rebels, Insanes
Race: Craqueur
Plus:

MessageSujet: Journal de Tanaranth - Partagé avec Yuu Sato Mar 11 Jan - 22:16

    Janvier 2011 -


      Si j'écris ces mots dans ce cahier moisi, avec ce stylo bille demandé au gardien de cellule : c'est pour ne pas devenir folle. Je sais que je le deviendrais à la fin si je reste autant seule. Je dois extérioriser mes craintes et la seule méthode que j'ai pu trouver est d'écrire.
      Je vais d'abord vous raconter ce qui s'est passé avant, pour que celui qui trouvera ce carnet après ma mort, pourra apprendre à me connaître. Je m'appelle Tanaranth. Ma vie fut une succession d'ennuis, d'angoisses, de peurs, de pleurs... Ma vie n'est que tracée par un destin trop cruel. Peut-être que rester les bras croisés aurait été la meilleure solution ? Je ne le saurais jamais, je me suis enfuie vers cette utopie appelée "Shiinu". Pour la première fois, des personnes furent gentilles avec moi. Je n'avais jamais ressenti ce sentiment avant. Et puis, le drame arriva. Ma mort. Oui, je mourrus.
      Seulement, contrairement à ce que l'on peut penser, ma mort n'était qu'un bref passage vers une autre vie. Je suis devenue une nouvelle moi. Merveilleux que de pouvoir décider de ce que l'on voudra faire sans craindre les nuits de pleine lune. Ma vie était devenue meilleure. Mais cela n'aurait pas pu suffire à mon bonheur. Ma véritable nature, je la considérais vraiment comme affreuse, monstrueuse. Maintenant, j'ai trouvé des personnes encore plus inhumaines que moi. Eux. Ceux qui ont envahi mon havre de paix. Je ne veux vraiment pas revivre les raisons dans lesquelles j'ai été enlevée.
      Il devait être à peu près deux heures de l'après-midi, j'avais rendez-vous avec une amie devant la boutique de magie, là où l'on s'était rencontrées, Ito Namura. Je m'étais bien habillée spécialement pour l'occasion, j'avais fait des couettes, il paraîtrait que ça m'irait bien, et je m'étais mise en marche. Je me sentais entourée, mais ma journée avait bien commencé et je ne me doutais de rien. Je passais par les petites ruelles discrètes, grave erreur. Me baissant pour ramasser quelque chose qui me semblait familier, deux bras m'attrapèrent et me baillonèrent. Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas utilisé mes pouvoirs, mais je le regrette. Ils me bandèrent également les yeux et me jetèrent dans une sorte de camionette. Sur le coup, je n'avais pas très bien compris. Lorsque je me réveillai, j'étais dans cette cellule. Cette pièce monochrome. Cette pièce où je ne pouvais pas utiliser mes pouvoirs. Quelqu'un entra. Il portait des lunettes noires et paraissait assez agé. Il chuchota quelque chose aux deux gardes qui guettaient les intrus. Les deux gorilles me trainèrent dans les couloirs jusqu'à une salle blanche et pleine de lumières. J'essayais de me débattre, en vain. Mes pouvoirs étaient inutiles. D'après les couloirs, ils avaient sûrement installé leur base dans le vieux château.
      Je ne raconterai rien de ce qui se passa dans cette salle. Je ne veux rien dire. Il ne faut pas que vous sachiez tout. Sachez juste que ces taches de sang sur les pages viennent de mes doigts meurtris. Mes yeux sont bandés, je ne sais même pas si j'écris droit. Je ne sais même pas si je pourrais revoir la lumière du jour à nouveau. Ce carnet, je l'ai trouvé en tatonnant sur le sol. J'ai supplié un des deux gardiens de prison de me donner de quoi écrire, il a accepté, sûrement par pitié ou par espoir que je me suicide avec.



‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


♕ - Police Anti-Vol
♕ - Police Anti-Vol


Messages : 603
Date d'inscription : 11/12/2010
Age : 21


« Identité »
Clan, Sous clan: Rebels, Insanes
Race: Craqueur
Plus:

MessageSujet: Re: Journal de Tanaranth - Partagé avec Yuu Sato Mar 11 Jan - 22:29

    Suite ;

      Les jours se suivent, les tortures s'amplifient. Je n'ai aucunement envie de rester là toute ma vie. A peine une semaine de passée et j'ai déjà perdu trois partenaires de cellules qui ont mystérieusement disparu. Mes yeux sont guéris, ils ont juste une couleur bizarre - je l'ai vu dans un miroir des couloirs -. Ils sont jaunes et verts, composés de deux cercles. Actuellemnt, je suis blessée des jambes. Je ne peux plus marcher. Je suis donc obligée de me faire porter par quelqu'un pour changer de salle.
      J'ai l'impression d'être devenue plus craintive. Chaque fois que j'ai un nouveau voisin de cellule, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il va me tuer. C'est ce que l'on appelle de la paranoïa, non ? Je crois avoir entendu ce mot quelque part. J'espère que ce n'est pas très grave. Je veux sortir d'ici. Je ne sais même pas ce qui se passe à l'extérieur. Peut-être que tout le monde est enfermé ici ? Peut-être que je suis la seule ? Je veux savoir, mais chaque fois que je rampe vers la porte de la cellule pour parler aux gardiens, ils me remballent.
      Parlons de mes pouvoirs, pour que vous en appreniez plus sur moi. Je suis un fantôme, insensible aux changements de température et à la douleur, sauf dans certains lieux comme, le château. J'avais oublié ce qu'était la douleur, et j'aurais préféré ne jamais la redécouvrir. J'aimerais tellement qu'ils m'achèvent. Mais ils font apparemment tout pour me garder en vie le plus longtemps possible. Des monstres, voilà ce qu'ils sont.
      Oh. Ils viennent de m'apporter un nouveau compagnon de cellule. C'est une fillette. Je suis sûre qu'elle ne tiendra pas longtemps. Mais le pire, c'est qu'elle me prend de haut. Je ne supporterais pas ça longtemps. Malheureusement, je ne peux pas bouger à cause de mes jambes et je ressemble plus à une boule de cheveux bleu vert (ils n'arrêtent pas de pousser, c'est une horreur, je pense qu'un jour je vais m'étouffer avec, le pire c'est qu'ils poussent encore plus vite qu'avant) qu'à une personne normale. Peut-être suis-je effrayante ?
      _______________________________
      J'avais raison en ce qui concernant la fillette. Le lendemain, je ne la revis pas.




‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


♕ - Police Anti-Vol
♕ - Police Anti-Vol


Messages : 603
Date d'inscription : 11/12/2010
Age : 21


« Identité »
Clan, Sous clan: Rebels, Insanes
Race: Craqueur
Plus:

MessageSujet: Re: Journal de Tanaranth - Partagé avec Yuu Sato Mar 11 Jan - 23:23

    Février 2011 ;

      Si je n'ai pas pu écrire ces derniers temps, c'est car j'étais paralysée des quatre membres et je n'avais plus la possibilité de bouger. Je ne pouvais même plus parler à cause du bandage qui part de mon nez jusqu'à ma taille. Je peux à nouveau écrire, mais mes jambes sont toujours paralysées. Je ne sais pas quelle date il est. Je pense qu'on doit à peu près être en février, ou fin janvier. Je n'en ai pas la moindre idée. Je pleure tellement de douleur et de solitude que j'ai même oublié de continuer à compter les jours qui passaient. J'entends la porte qui s'ouvre. Je pose mon journal deux secondes pour voir à quoi j'ai à faire.
      _______________
      Un nouveau partenaire de cellule. C'est un garçon cette fois-ci. Il parait plus petit que moi et il n'arrête pas de taper contre la porte de la pièce en criant des trucs comme "Rendez le-moi bande de bâtards!". Je ne sais pas de quoi il parle, il me fait peur. J'espère qu'il ne va pas me taper. Oh non, je recommence à pleurer. Je ne veux pas qu'il me voit comme ça.
      ________________
      Il a enfin arrêté de taper à cette porte pour aller s'asseoir dans un coin. Je crois que c'est au moment où il a mis sa tête dans ses genoux qu'il a remarqué la mèche de cheveux bleue qui menait jusqu'au coin sombre où je me tiens. Oh non, il vient de me remarquer, il se met à marcher vers moi. J'ai peur, mais je ne peux pas m'enfuir. J'ai mal, aux jambes, au torse. Mon coeur tape contre ma poitrine et je sanglote en hoquettant. Oh mon Dieu. Il arrive, il est à un mètre de moi. Il vient de s'accroupir et s'est approché à 50 centimètres de mon visage puis m'a souri. Il m'a vraiment souri :

      - "Salut, moi c'est Yuu. Tu écris quoi là ?"

      J'ai rapproché mon journal pour qu'il ne voit pas ce que j'écris. Il enchaine :

      - "Tu ne peux pas parler ? Si tu veux, tu peux écrire ce que tu veux me dire sur ton cahier."

      J'ai un peu peur de lui mais il faut vraiment que je parle avec un quelqu'un. Je tourne une page.

      Discussion entre Yuu & Tana ;

      Tana ; Je peux écrire tout ce que tu diras dessus ?

      Yuu ; Bien sûr. Alors comme ça tu t'appelles Tana ?

      Tana ; Tanaranth pour être plus exacte.

      Yuu ; C'est un joli nom, tu viens d'où ?

      Tana ; De Suède.

      Yuu ; Moi je viens du Japon!

      Tana ; Oh.

      Yuu ; Euuuhhh.... Tu peux pas bouger ?

      Tana ; Pas les jambes. Tu as quel âge ?

      Yuu ; Pourquoi tu me demandes ça ? J'ai l'air vieux ?

      Tana ; Non non! Moi j'ai... 16 ans je crois.

      Yuu ; Moi 17, je suis né le premier Avril!

      Tana ; Oh, je n'oublierai pas de le souhaiter.

      Yuu ; Et toi ?

      Tana ; ... Je sais pas.

      Yuu ; Bon, je te le souhaiterai... Le 1er mars!

      Tana ; Le premier... Mars ? C'est dans longtemps ?

      Yuu ; Ca fait si longtemps que t'es là ? On est le 2 février aujourd'hui.

      Tana ; Déjà un mois...

      Yuu ; Ah.... Tu peux partager ton cahier avec moi ? Je le prendrais dans l'autre sens et je lirai pas ce que tu écriras.

      Tana ; Si tu veux...

      Et ainsi s'acheva notre discussion.




‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 53
Date d'inscription : 22/12/2010


« Identité »
Clan, Sous clan: Rebels, Fighters
Race: Humain
Plus:

MessageSujet: Re: Journal de Tanaranth - Partagé avec Yuu Sato Mar 11 Jan - 23:45


  • Février, 2011 :
      Lorsque je me suis réveillé, le lendemain de ma rencontre avec Tana', elle n'était pas là. Je la cherchais mais je ne voyais ses longs cheveux bleus trainer quelque part. Je n'avais toujours pas été torturé. Je me demande quand est-ce que mon tour arrivera. Elle vient de rentrer. Je n'en crois pas mes yeux. Sa longue masse de cheveux n'existe plus. A la place, elle a une coupe de cheveux très courte, plus courte que la mienne. Elle est terriblement pâle et son corps est couvert de brûlures. Qu'est-ce qu'ils lui ont fait ? Ils... Vont me faire la même chose ?
      Cela signifie... Qu'il y a de fortes chances pour que je ne le revoie plus. Affreux. Elle vient de s'écrouler à mes pieds. Je reviens.
      _____________________
      Elle ne respire pas. Mais je pense que c'est normal. Elle n'a pas l'air très humaine à vrai dire. Je l'ai étreinte contre moi, malgré le fait qu'elle soit totalement glacée et j'attends d'avoir une réaction de sa part. On lui a enlevé son bandage et ses jambes semblent presque guéries. Je ne sais pas pourquoi, mais elle semble se rendre compte de mon calin et lève la tête. Elle a de grosses cernes sous les yeux, ces derniers étant d'une couleur déjà assez bizarre. J'ai l'impression qu'elle pleure.

      - "J'ai mal... Sauve-moi, sauve-nous."

      C'est la première fois qu'elle parle, elle a une jolie voix, très aigue et douce. La porte s'ouvre et l'on vient me prendre pour m'emmener je ne sais où. Tanaranth crie mon nom en rampant, pour finalement se prendre un coup de pied dans la tête. Ils n'ont aucune pitié.
      ______________________________________________________________
      J'en ai déjà marre. Ils ne veulent pas me croire lorsque je leur dis que je ne suis qu'un simple humain. Est-ce si dur à comprendre ?! Je ne suis que légèrement blessé à l'épaule gauche et peux, par chance, toujours écrire. Tanaranth est venue se coller sur moi pour trouver la chaleur. Elle est affreusement froide, mais ça me fait du bien à mon bras qui est en feu.

      - "Est-ce que tu es un monstre toi aussi ?"

      Elle avait demandé ça presque en murmurant, comme ayant peur que je lui fasse mal. Je lui réponds, en souriant pour la rassurer :

      - "Nop! J'ai juste suivi la personne que j'aimais sur Shiinu!"

      - "A-AH B-BON ? Je suis désolée, je ne voulais pas t'insulter ni rien."

      - "Non, mais c'est bon, n'aie pas peur."

      Un long silence s'ensuivit, alors qu'elle continuait d'essayer de se réchauffer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Journal de Tanaranth - Partagé avec Yuu Sato

Revenir en haut Aller en bas

Journal de Tanaranth - Partagé avec Yuu Sato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless War :: Administration. :: Personnage's management. :: Journaux Intimes.-